Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Décentralisation

Décentralisation : le projet de loi « 3D » sur la sellette

Publié le 08/07/2020 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : A la une, France

François Baroin et Emmanuel Macron, lors du dernier congrès des maires en 2019
François Baroin et Emmanuel Macron, lors du dernier congrès des maires en 2019 fabien calcavechia
Emmenées par François Baroin, les principales associations d’élus locaux reprochent à l’exécutif une approche exclusivement technique. A leurs yeux, la décentralisation doit être la mère des réformes de la fin de la mandature d’Emmanuel Macron.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Toujours pas dévoilé et déjà contesté. Le projet de loi 3D comme décentralisation, déconcentration et différenciation suscite un tir de barrage des trois principaux cercles d’élus locaux rassemblés sous la bannière de Territoires Unis.

Dans une contribution rendue publique le 8 juillet, l’Association des maires de France, l’Assemblée des départements de France et Régions de France jugent que le texte porté par la ministre de la Cohésion des Territoires et des Relations avec les Collectivités territoriales, Jacqueline Gourault – reconduite à la faveur du remaniement du 6 juillet -, n’est « pas à la hauteur des enjeux ». Trop « technique », cinglent-elles.

Leurs présidents François Baroin (LR), Dominique Bussereau (ex-LR) et Renaud Muselier (LR), lui préfèrent les 50 propositions pour ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Décentralisation : le projet de loi « 3D » sur la sellette

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement