Espaces verts

Le « zéro phyto » étendu à tous les lieux de vie

Par • Club : Club Techni.Cités

nd700 - Fotolia

Elizabeth Borne lance une consultation du public sur l’interdiction des produits phytopharmaceutiques dans les lieux de vie dès 2022.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Le gouvernement a annoncé fin 2019 son engagement à élargir les zones concernées par la loi Labbé aux autres lieux de vie. Elizabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, concrétise cette annonce avec la mise en consultation d’un arrêté jusqu’au 16 août 2020.

Selon ce texte, à partir du 1er juillet 2022, l’utilisation des produits phytosanitaires sera interdite dans tous les lieux de vie excepté les terrains de sport de haut niveau. Cela concerne donc les jardins de copropriété, les parcs et jardins privés, les campings, les cimetières, etc. Et à partir de 2025, les terrains de sport de haut niveau seront également concernés par cette interdiction.

70% d’usage en moins depuis 2017

Pour rappel, la loi Labbé interdit, depuis 2017, l’utilisation de produits phytosanitaires par les personnes publiques pour l’entretien des espaces verts, forêts, promenades et voiries ouverts au public. Cela a ainsi permis de diminuer leur usage par les collectivités et les particuliers de 70 %. Depuis 2019, l’interdiction concerne aussi les non-professionnels. Des distances minimales de traitement ont été mises en place à proximité des habitations.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Micropolluants : un panel de solutions pour changer les pratiques

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés à ces thématiques ...

  • Comment les élus du littoral font face au changement climatique

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés à ces thématiques ...

  • Zéro artificialisation nette, un objectif flou

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été, pendant 5 semaines, nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés ...

  • Biodéchets : une généralisation sur les chapeaux de roues

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été, pendant 5 semaines, nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP