Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Elections municipales

Les DGS face aux maires génération 2020

Publié le 03/07/2020 • Par Romain Mazon • dans : A la Une RH, France, Toute l'actu RH

Accueil DGS
Colcanopa
Deux faits ont particulièrement marqué les résultats de l’élection municipale 2020. L’un est massif et inédit : un niveau d’abstention jamais vu, pour les deux tours. L’autre, plus symbolique, tient à la prise de grandes villes par des maires écologistes. Ils promettent un mandat plein d’inconnues pour les DGS qui accueillent les maires «génération 2020».

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

L’élection municipale 2020 aura été, de bout en bout, hors norme, et augure peut-être un mandat atypique pour les DGS des communes et intercos qui font connaissance avec les nouveaux élu(e)s. Election hors norme, d’abord parce que trois mois ont séparé les deux tours. Mais surtout parce qu’au soir du second tour, l’abstention a enregistré un nouveau record (58,4%), après celui du premier tour. La génération 2020 sera la génération mal élue.

Autre fait saillant : un renouvellement générationnel, et de nouveaux profils, peut-être pas aussi importants que ne le laisserait croire le miroir déformant que constitue la prise de plusieurs grandes villes par des maires écologistes que pas grand monde n’attendait à pareille fête.

En chiffres, cela donne, pour les communes de plus de 2000 habitants ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les DGS face aux maires génération 2020

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement