Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Jeunesse- Entretien

« Éviter une génération Covid 19 sacrifiée »

Publié le 03/07/2020 • Par Rouja Lazarova • dans : France

antoine-dulin
Apprentis d'Auteuil
Ancien délégué national des Scouts et guides de France, Antoine Dulin est rapporteur de plusieurs avis du CESE sur l’insertion sociale et professionnelle des jeunes. Alors que le président de la république a annoncé dans un entretien à la presse régionale, le 3 juillet, l'ouverture d'un chantier d'accompagnement de la jeunesse, Antoine Dulin revendique un système de protection sociale qui la prenne enfin en compte.

Comment accueillez-vous les déclarations de l’ex secrétaire d’Etat à la jeunesse Gabriel Attal, qui s’est dit hostile à l’extension du Revenu de solidarité active (RSA) aux moins de 25 ans ?

J’ai d’abord été surpris car, depuis l’ouverture du chantier du Revenu universel d’activité (RUA), il s’était montré favorable à l’idée d’accorder un revenu minimal aux personnes précaires à partir de 18 ans. Au-delà de la surprise de ce revirement, je pense que, même si le RSA n’est un horizon pour personne, il demeure un filet de sécurité nécessaire pour éviter que les personnes ne tombent dans la grande pauvreté. De plus, il est un facteur d’insertion, à condition d’être doublé d’un accompagnement socio-professionnel de qualité, porté, dans le cas des jeunes, par les Missions locales ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Éviter une génération Covid 19 sacrifiée »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement