Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Hébergement d'urgence

Fin de l’état d’urgence sanitaire : que deviendront les sans abris ?

Publié le 02/07/2020 • Par Rouja Lazarova • dans : France

SDF-pauvrete-sans-abri-UNE
jean-louis Zimmermann / Flickr CC
A la veille de la date fatidique du 10 juillet, et de la fin attendue de l’état d’urgence sanitaire, le Collectif des associations unies s’inquiète du sort des sans abris et des mal logés, qui avaient été relativement protégés pendant la crise sanitaire. Le ministère du Logement apporte quelques réponses, pas suffisamment concrètes aux yeux des acteurs associatifs.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

C’est pour éviter que la crise sanitaire ne se transforme en « crise humanitaire » que le Collectif des associations unies (CAU), rassemblant 39 organisations dans les domaines de l’hébergement, du logement, de la lutte contre l’habitat indigne, a voulu tirer la sonnette d’alarme en organisant une conférence de presse, le 2 juillet. Certes, pendant la crise sanitaire, la trêve hivernale a été prolongée à deux reprises, empêchant les expulsions locatives. Certes, le nombre de places d’hébergement d’urgence a été augmenté de près de 21 000 places (notamment hôtelières), en plus des 14 000 du contingent hivernal. Mais que se passera-t-il après ?

  • Sans-abris : comment éviter la catastrophe ?

Éviter les remises « sèches » à la rue

Le cabinet du Ministre du Logement s’est empressé de ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Fin de l’état d’urgence sanitaire : que deviendront les sans abris ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement