Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Déchets

Dépôts sauvages : le coût explose pour les collectivités

Publié le 01/07/2020 • Par Frédéric Ville • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

Déchets
photka / Adobe Stock
Les dépôts sauvages, c’est aussi une histoire de gros sous. Ils coûtent cher aux collectivités, alors même que les amendes et sanctions ne semblent pas assez dissuasives. Côté entrepreneurs, faut-il des déchetteries gratuites ou payantes ?

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les collectivités territoriales et leurs groupements déclarent un budget annuel moyen de 59 210 euros pour lutter contre les dépôts sauvages, soit presque 5 euros/hab./an ou en moyenne 900 euros/tonne variant en fonction de la nature du déchet (1) (2). A Poissy (37 146 hab., Yvelines), la ville ou la Communauté urbaine ont opéré 155 interventions en 2018, pour un coût total de 93 000 euros (personnel, transports et tri), et la ville 186 interventions en 2019 pour un coût de 42 400 euros. Karl Olive, le maire, s’emporte : « L’installation des Roms entre août 2017 et le 12 octobre 2017 aura coûté 1 million d’euros pour 7 000 m3 évacués ».

A Combs-la-Ville (22 212 hab., Seine-et-Marne), « les dépôts sauvages, c’est deux emplois à temps plein, soit 60 000 à 100 000 euros par an », déplore Guy ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite
1 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Dépôts sauvages : le coût explose pour les collectivités

Votre e-mail ne sera pas publié

HERMES

02/07/2020 10h50

Je ne comprends pas: en France, dès lors qu’il faut mettre en place une mesure (ayant un coût pour les usagers cela va de soi), on se tourne vers l’Etat et vers les collectivités, tout en pestant sur la mise en place des taxes de ces dernières.

Il me semble que l’on oublie qu’il existe des « chambres » et des organismes représentant les différents corps de métier. Ne serait-il pas plus simple, rapide et moins onéreux d’obliger ces représentants gérer les déchets, pour le compte de leurs obligés, avec une obligation de résultat?

Je dois encore dire une bêtise étant donné que cette mesure particulièrement simple n’a jamais été proposées par qui que ce soit!… et si on essayait?

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement