Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Egalité

Municipales : la victoire en trompe l’oeil de la parité

Publié le 01/07/2020 • Par Alexandre Léchenet Laura Fernandez Rodriguez • dans : France

parite-Barseghian-maxppp
PHOTOPQR/DNA/MAXPPP
Une dizaine de femmes sont désormais à la tête de communes de plus de 100 000 habitants. Mais la parité progresse trop lentement.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Que ce soit Anne Hidalgo (PS) à Paris, Michèle Rubirola (ex-EELV) à Marseille, Nathalie Appéré (PS) à Rennes ou Johanna Rolland (PS) à Nantes, à l’occasion du second tour des municipales, la focale médiatique a mis en valeur la montée en puissance des candidates élues ou réélues à la tête de grandes villes, à l’issue parfois de duels 100% féminins, laissant présager d’une forte progression de la parité à l’échelon local.

Jeanne Barseghian (EELV) à Strasbourg, Ericka Bareigts (PS) à Saint-Denis de La Réunion, Anne Vignot (EELV) à Besançon… Onze villes de plus de 100 000 habitants, voire douze selon les résultats du premier conseil municipal à Marseille, incertains à l’heure où nous bouclions, auront désormais une femme à leur tête à la suite de ces élections. Elles étaient six en 2014. Mais gare au trompe-l’œil.

Affichage

« Dans les grandes villes on a un bel affichage politique, qui permet de masquer les inégalités et le manque de représentativité sur le reste du territoire. Or, on est plutôt sur

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Club RH : Moderniser et sécuriser ses recrutements

de La rédaction avec le soutien du CNAS et de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Municipales : la victoire en trompe l’oeil de la parité

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement