logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/686036/dans-les-collectivites-il-ne-fait-plus-la-course-en-tete/

MÉTIER
Dans les collectivités, l’éducateur territorial des APS ne fait plus la course en tête
David Picot | Actu expert acteurs du sport | France | Toute l'actu RH | Publié le 09/07/2020 | Mis à jour le 07/07/2020

Le cadre d’emplois des éducateurs territoriaux des activités physiques et sportives (APS) a-t-il vécu ? Il apparaît en tout cas en profond décalage avec les besoins sportifs.

« C’est un débat interminable », souffle Bruno Lapeyronie, maître de conférences associé à l’université de Montpellier. L’évolution du métier et du statut d’éducateur territorial des activités physiques et sportives (Etaps) a fait l’objet d’un atelier très animé aux dernières journées d’études nationales de l’Association nationale des directeurs et intervenants d’installations et des services des sports (Andiiss), les 11 et 12 mars 2020, à Saint-Malo.

Le débat porte en fait sur l’ensemble d’une filière sportive spécifique, née en 1992, composée de trois cadres d’emplois : les conseillers des activités physiques et sportives (CTAPS, catégorie A), les éducateurs (Etaps, catégorie B) et les opérateurs (Otaps, catégorie C).

Les politiques sportives ont grandement ...

CHIFFRES CLES

  • Cadre d’emplois : Etaps.
  • Catégorie : B.
  • Formation : Licence de Staps (sciences et techniques des APS).


POUR ALLER PLUS LOIN