Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Egalité professionnelle

Les femmes, grandes perdantes de la crise sanitaire

Publié le 08/07/2020 • Par Gaëlle Ginibrière • dans : France, Toute l'actu RH

Inégalité femmes-hommes
Colcanopa
La période écoulée n’a pas été neutre sur le plan de l’égalité femmes-hommes et suppose des bilans pour objectiver les ressentis et alimenter les actions à mener dès maintenant et dans les mois à venir.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Des inégalités femmes-hommes exacerbées en cours de confinement, comme de déconfinement ? C’est le sentiment – encore à objectiver – de certains observateurs de la fonction publique territoriale. La situation des contractuels sur emploi permanent par exemple. Ce sont à 68 % des femmes, alors qu’elles représentent 61 % des effectifs, selon une étude sur l’égalité professionnelle femmes-hommes publiée en mars par le CIG petite couronne d’Ile-de-France pour la FNCDG et l’ANDCDG. Une plus forte exposition à la précarité qui pose question, quand on sait que certains contrats ont été suspendus en raison de la situation sanitaire et d’autres non renouvelés dans l’attente du second tour des élections municipales.

Etat des lieux à mener

« Quid également des violences faites aux femmes, présentes dans toutes les catégories de la population, dont on ne peut pas imaginer qu’elles épargnent les agentes des collectivités territoriales ? » interpelle Nathalie Bénard, chargée de l’égalité au sein du SNDGCT.

Dans la FPT, un nombre important de métiers à forte pénibilité sont quasi exclusivement féminins (Atsem, auxiliaires de puériculture, aides à domicile, soignants, etc.) ou très féminisés – agents d’entretien, de restauration scolaire… « Ils ont été en première ligne pendant la crise sanitaire, même si des métiers techniques, comme ceux de l’assainissement, très masculins, l’ont été aussi. Un état des lieux de l’égalité femmes-hommes au cours de ces derniers mois s’impose, il est en cours chez nous », indique Sarah Brondel, DGS de Vallet (114 agents, 9 000 hab. ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les femmes, grandes perdantes de la crise sanitaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement