Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

déconfinement des agents

En temps de crise, « abandon de poste » ou « refus de travailler »?

Publié le 24/06/2020 • Par Claire Boulland Emeline Le Naour • dans : A la Une RH, France, Toute l'actu RH

©ajcsm - stock.adobe.com
Avec la reprise des écoles le 22 juin, les employeurs territoriaux ont pu revoir les visages de certains agents sur site. A ceux réticents jusque-là à l'idée de revenir, certaines collectivités auraient brandi la menace d'une procédure pour abandon de poste. Est-ce seulement bien adapté à la situation ?

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Certaines collectivités n’ont pas de nouvelles de 10 à 15 % de leurs effectifs ! Une commune d’Ile-de-France vient de lancer une procédure d’abandon de poste contre 150 agents ! », faisait savoir en début de mois Gaëtan Huet, consultant chez Partenaires finances locales, à la Gazette.

A l’heure où nous écrivons ces lignes, le nom de cette collectivité reste un total mystère. Tant pour les syndicats, que les RH et juristes que la Gazette des communes a sollicité. Quant aux tribunaux administratifs d’Île-de-France, ils n’observent aucune hausse du nombre de saisine. Toutefois, plusieurs représentants d’organisations syndicales disent avoir entendu parler de menaces, glissées verbalement au détour d’une conversation, de ne plus accepter les autorisations spéciales d’absence ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Club RH : Comment rendre sa communication interne efficace ?

de La rédaction avec le soutien du CNAS et de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

En temps de crise, « abandon de poste » ou « refus de travailler »?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement