Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement local

Les marchés et les halles sortent le grand jeu

Publié le 02/07/2020 • Par Frédéric Ville • dans : France, Innovations et Territoires

A Charleville-Mézières, la place de l’Hôtel-de-Ville, refaite, a accueilli son tout premier marché de producteurs locaux le 15 mai 2020.
A Charleville-Mézières, la place de l’Hôtel-de-Ville, refaite, a accueilli son tout premier marché de producteurs locaux le 15 mai 2020. Ardennes métropole
La demande du consommateur en circuits courts, autant que la redynamisation des centres des petites villes, incite les collectivités à renouveler les marchés et les halles. Une stratégie commerciale, des aménagements de qualité, une gestion pratique et technique en lien constant avec les professionnels est ainsi mise en place, soutenant directement l'agriculture et les commerces locaux.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La France compte 10 683 marchés, dont 90 % de plein vent et 10 % de halles. Le programme ACV fait émerger de nouveaux projets qui leur sont liés. Selon Pierre Cantet, directeur de Bérénice, agence d’urbanisme commercial, « les dépenses alimentaires augmentent depuis cinq à dix ans » (lire ci-dessous). « L’objectif de nos marchés est de faire vivre nos quartiers et d’aider notre agriculture locale », complète Boris Ravignon, maire de Charleville-Mézières (46 400 hab., Ardennes).

La stratégie commerciale impliquera en amont l’association de commerçants locaux, les chambres consulaires, etc. Quelles sont l’offre et la demande locales ? Veut-on pallier un commerce sédentaire insuffisant ou le compléter ? Peut-on inviter plusieurs professionnels identiques sur un même marché ? Certaines ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les marchés et les halles sortent le grand jeu

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement