Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Coronavirus

Les colonies de vacances en service réduit

Publié le 18/06/2020 • Par Rouja Lazarova • dans : Actu expert Education et Vie scolaire, Actu expert santé social, France

Colonie de vacances
Benuch/Adobestock
Manque de visibilité, protocole sanitaire publié tardivement, modèle économique menacé, craintes des familles, désistement des collectivités – les raisons ont été nombreuses pour déstabiliser les organisateurs de colonies de vacances.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Face aux multiples incertitudes, au protocole très strict d’accueil des enfants à l’école, intenable dans le cadre d’une colo, notre conseil d’administration a décidé d’annuler les séjours cet été », témoigne Yann Spick, directeur de Vacances musicales sans frontières qui organise chaque année une cinquantaine de séjours culturels pour 1500 enfants. Il fait partie de ces 15% à 20% d’adhérents de l’Union nationale des associations de tourisme et de plein air (UNAT) à avoir renoncé à organiser des colos.

Au sein de l’Union française des centres de vacances (UFCV), ils sont 30% à avoir préféré faire une année blanche. « C’est compliqué d’organiser des séjours dans un délai si court », résume Louise Fenelon-Michon de l’UNAT.

Protocole assoupli trop tardivement

« La première version du protocole nous a été communiquée le vendredi 5 juin, et il était impossible de

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Santé Social, Club Éducation et vie scolaire

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les colonies de vacances en service réduit

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement