logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/684186/municipales-une-campagne-pas-comme-les-autres/

MUNICIPALES 2020
Municipales : une campagne pas comme les autres
Laura Fernandez Rodriguez | A la une | France | Publié le 18/06/2020

La crise sanitaire a bouleversé le calendrier électoral et les pratiques des candidats en campagne pour le deuxième tour des municipales. Privés d’une partie de leur répertoire classique, comme l’emblématique poignée de mains, ils doivent faire preuve d’inventivité pour tenter de mobiliser et convaincre les électeurs. Le Graal résiderait-il dans le numérique ?

« Avant la crise, tous nos militants étaient sur les marchés, les entrées de métro… Le plus difficile était d’organiser la masse de personnes qui voulaient participer à la campagne. Avec la crise, nous avons dû repenser l’organisation pour le second tour puisqu’on savait qu’on n’allait pas pouvoir tracter, boîter, ou faire du porte-à-porte, soit les principales activités militantes », expose Ninon Guinel, directrice de campagne du candidat écologiste Grégory Doucet, arrivé en tête au premier tour dans la ville de Lyon en comptabilisant 28,46% des voix.

C’est en effet une « drôle de campagne » qui a débuté officiellement le 15 juin dans un contexte inédit, où les poignées de main se sont heurtées aux « gestes barrières » et ont dû laisser la place à d’autres formes de représentation ...

REFERENCES

Vademecum publié par le ministère de l'Intérieur pour les candidats aux élections du 28 juin.


POUR ALLER PLUS LOIN