logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/683910/les-collectivites-grandes-oubliees-du-plan-de-relance-de-lapprentissage/

APPRENTISSAGE
Les collectivités, grandes oubliées du plan de relance de l’apprentissage
Michèle Foin | A la une emploi | Actu Emploi | France | Toute l'actu RH | Publié le 17/06/2020

Le plan de relance exceptionnel de l’apprentissage annoncé le 4 juin dernier ne concerne pas les employeurs territoriaux. Le CNFPT dénonce une injustice, tandis que les maires s’inquiètent d’une baisse drastique du nombre d’apprentis dans la fonction publique territoriale si rien n’est fait.

Le 4 juin 2020, Muriel Pénicaud, ministre du travail, annonçait un plan de relance exceptionnel de l’apprentissage de plus d’un milliard d’euros, où, pour chaque apprenti recruté du 1er juillet 2020 au 28 février 2021, une aide de 8 000 euros par an pour les majeurs et 5 000 euros pour les mineurs sera versée aux entreprises, quels que soient la taille de l’entreprise, et le diplôme visé. Soit un coût quasi nul pour les employeurs la première année.

Une bonne nouvelle face à la crise qui s’annonce… sauf pour les collectivités territoriales, exclues du dispositif. Les maires et présidents d’EPCI sont très inquiets et l’ont fait savoir le 12 juin dans un communiqué de l’Association des maires de France (AMF). « Une nouvelle fois », la fonction publique territoriale est oubliée, s’offusquent ...

POUR ALLER PLUS LOIN