logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/683836/municipales-le-covid-19-phagocyte-la-campagne/

MUNICIPALES
Municipales : le Covid-19 phagocyte la campagne
Nathalie Perrier | A la une | France | Publié le 16/06/2020

Distribution de masques, réouverture des écoles, gestion des établissements pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), pistes cyclables… Les candidats sortants ne se gênent plus pour étaler la litanie des mesures prises pour lutter contre la crise. Leurs challengers ont parfois plus de mal à se faire entendre.

A quelques encablures du second tour des élections municipales le 28 juin, l’union sacrée prônée par le gouvernement durant la crise du Covid-19 a définitivement volé en éclats. Distribution de masques, réouverture des écoles, gestion des établissements pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), pistes cyclables… Passé l’urgence, certains candidats sortants ne se gênent plus pour, les uns, étaler la litanie des mesures prises pour lutter contre la crise ; les autres, dénoncer l’incurie du maire sortant.

Le déconfinement, le 11 mai, a libéré la parole et lancé officieusement le début de cette drôle de campagne. En retrait pendant la crise, Antoine Maurice, le rival de Jean-Luc Moudenc, le maire sortant (LR) de Toulouse (470 600 hab.) soutenu par LREM, s’est ainsi ...

POUR ALLER PLUS LOIN