logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/683751/en-critiquant-les-mesures-prises-apres-la-crise-de-2008-la-majorite-fait-de-la-politique-politicienne/

[INTERVIEW] FINANCES LOCALES
« Critiquer les mesures prises après la crise de 2008, c’est de la politique politicienne »
Romain Gaspar | A la Une finances | Actu experts finances | France | Publié le 16/06/2020

Le secrétaire d'État à l'Intérieur et aux Collectivités Territoriales entre 2008 et 2010, Alain Marleix revient dans une interview dans la Gazette des communes sur les mesures prises pour les collectivités après la crise financière de 2008. Il revient sur les critiques de la majorité actuelle sur les choix de l'époque et dénonce des considérations de "politique politicienne".

La majorité présidentielle critique souvent l’absence de compensations pour les collectivités après la crise de 2008. Comprenez-vous ces accusations ?

C’est de la polémique, de la politique politicienne. Dire que les réponses apportées au choc de 2008 sur les finances locales n’étaient ni suffisantes ni correctement ciblées n’honore pas la majorité gouvernementale.

En 2008, il faut se souvenir que pour la première fois les dotations et les transferts de fiscalité aux collectivités locales avaient atteint la barre de 100 milliards d’euros. 50 milliards d’euros de dotations et 50 milliards d’euros de transferts de fiscalité environ au profit de l’ensemble des collectivités. On en est très loin aujourd’hui. Par exemple, la dotation globale de fonctionnement (DGF) ne s’élève plus qu’à 27 ...

POUR ALLER PLUS LOIN