Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

[Interview] Finances locales

« Critiquer les mesures prises après la crise de 2008, c’est de la politique politicienne »

Publié le 16/06/2020 • Par Romain Gaspar • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

Alain Marleix, secrétaire d'Etat aux collectivités locales.
Alain Marleix, secrétaire d'Etat aux collectivités locales. AFP
Le secrétaire d'État à l'Intérieur et aux Collectivités Territoriales entre 2008 et 2010, Alain Marleix revient dans une interview dans la Gazette des communes sur les mesures prises pour les collectivités après la crise financière de 2008. Il revient sur les critiques de la majorité actuelle sur les choix de l'époque et dénonce des considérations de "politique politicienne".

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La majorité présidentielle critique souvent l’absence de compensations pour les collectivités après la crise de 2008. Comprenez-vous ces accusations ?

C’est de la polémique, de la politique politicienne. Dire que les réponses apportées au choc de 2008 sur les finances locales n’étaient ni suffisantes ni correctement ciblées n’honore pas la majorité gouvernementale.

En 2008, il faut se souvenir que pour la première fois les dotations et les transferts de fiscalité aux collectivités locales avaient atteint la barre de 100 milliards d’euros. 50 milliards d’euros de dotations et 50 milliards d’euros de transferts de fiscalité environ au profit de l’ensemble des collectivités. On en est très loin aujourd’hui. Par exemple, la dotation globale de fonctionnement (DGF) ne s’élève plus qu’à 27 ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Éradication du SARS-CoV-2 : le robot tueur qui décontamine l’air et les surfaces

de UV FLASH SERVICES

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Critiquer les mesures prises après la crise de 2008, c’est de la politique politicienne »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement