logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/683657/la-democratie-participative-locale-avance-a-pas-de-fourmi/

ETUDE « LA GAZETTE » - ABYLON
La démocratie participative locale avance à pas de fourmi
Brigitte Menguy | France | Publié le 22/06/2020 | Mis à jour le 17/06/2020

En pause durant la crise sanitaire, la démocratie participative va-t-elle revenir en force ? Pour l’heure, la participation citoyenne aux décisions locales reste timide, selon une étude réalisée en ligne pour « La Gazette » et Abylon, du 28 avril au 18 mai 2020, auprès de 441 élus et agents de collectivités locales et de 1000 Français représentatifs de la population française, selon la méthode des quotas.

dialogue-social-grand-debat-consultation-concertation-democratie-locale-participative

Les résultats de l’enquête sur la démocratie participative réalisée en mai 2020 auprès des collectivités, toutes strates confondues, mais aussi auprès des citoyens, peuvent faire l’objet de deux lectures, selon la nature optimiste ou pessimiste du lecteur. A celui qui voit toujours le verre à moitié plein, les résultats apparaîtront comme un soulagement : oui, la démocratie participative est, aujourd’hui, une réalité dans la sphère locale. Près de la moitié des collectivités interrogées pour « La Gazette » et Abylon ont déjà mis en place une démarche de démocratie participative.

democratie_1

Ce qui implique, logique mathématique oblige, que, pour l’autre moitié du monde local, elle reste une fiction. Les amateurs du verre à moitié vide apprécieront. Et si certains avaient pu penser que les « gilets jaunes » ont incité les décideurs publics à recourir davantage à la consultation citoyenne, l’étude montre que ces derniers n’ont augmenté que de 8 % les actions participatives dans leur structure.

D’ailleurs, les chiffres confirment que l’intégration des citoyens dans la décision publique locale n’est pas récente. Seulement 18 % des collectivités ont mis en place des démarches de démocratie participative depuis moins de trois ans.

democratie_2

Près d’un tiers ont développé ces dispositifs depuis le dernier mandat électoral et 28 % le font depuis maintenant plus de dix ans. Enfin, bonne nouvelle : les collectivités devraient de plus en plus le faire, puisque 50 % des élus et agents issus d’une collectivité déployant des actions de démocratie participative déclarent que celle-ci prévoit d’augmenter ces actions, et 30 % qu’elles vont rester stables.

CHIFFRES CLES

40 000 € : Tel est, selon un tiers des élus et agents issus de collectivités déployant des actions de démocratie participative, le budget minimal que celles-ci consacrent à ces actions (en particulier les communes de 50 000 habitants ou plus). Le budget consacré à ces actions est fortement corrélé à la taille de la collectivité.


POUR ALLER PLUS LOIN