logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/683184/lassemblee-nationale-se-penche-sur-le-5e-risque-et-son-financement/

AUTONOMIE
L’Assemblée nationale se penche sur le « 5e risque » et son financement
Catherine Maisonneuve | Actu experts finances | France | Publié le 12/06/2020

Les députés examinent à partir du 15 juin les projets de loi sur la dette sociale et l’autonomie. Un amendement adopté le 9 juin par la commission spéciale fait passer la création d’un cinquième risque du stade de l’anticipation à celui de réalité législative. Mais les questions de financement seront au coeur des débats parlementaires.

L’ambition d’un « 5e risque » remonte à la mi-avril. A l’occasion d’un entretien, le président de la République avait évoqué la possibilité de repenser la prise en charge des personnes âgées dépendantes. Parmi ses propositions, la création d’un «cinquième risque» couvert par la Sécurité sociale, à côté des quatre existants.

Le choix sémantique d’« autonomie » (et non de « dépendance ») a ensuite confirmé explicitement que les personnes en situation de handicap étaient aussi concernées. Puis les choses sont allées très vite : présentés en conseil des ministres le 27 mai, deux projets de loi organique et ordinaire couplant la question de l’autonomie à celle de la dette sociale ont été examinés le 9 juin, en procédure accélérée, par la commission spéciale de l’Assemblée ...

POUR ALLER PLUS LOIN