Journée d'étude stationnement

2020-2026 : faites évoluer l’espace public

| Mis à jour le 21/09/2020
Par • Club : Club Techni.Cités

©Photobank - stock.adobe.com

Toute nouvelle période de mandat local est l’occasion de mettre à plat ses stratégies territoriales. Comment appréhender les choix en matière de stationnement qu’il s’agisse d’offre sur l’espace public ou hors voirie, publique ou privée ? Avec sa journée d’étude du 29 septembre, Techni.Cités fait le point et accompagne les nouvelles équipes pour bâtir la politique de stationnement des 6 prochaines années. Des échanges à suivre en présentiel ou à distance.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Avec le nouveau mandat, c’est une nouvelle ère qui s’ouvre pour développer une stratégie de gestion de l’espace urbain, de la mobilité et de la place de la voiture dans nos villes.

La journée d’étude stationnement 2020, organisée par Techni.Cités, visera à définir le rôle du stationnement en tant qu’élément structurant des politiques urbaines, et proposera aux responsables élus et opérationnels des outils d’analyse et de résolutions des problématiques rencontrées dans le contexte de post dépénalisation.

Il y sera proposé :

  • de cerner au mieux le rôle du stationnement dans les politiques urbaines après la réforme de dépénalisation ;
  • d’envisager le stationnement comme levier structurant au service des politiques de mobilité ;
  • d’inventer le stationnement à 360° en articulant les projets urbains et l’évolution des politiques d’offre et de gestion ;
  • de bénéficier d’un réseau d’experts et de retours d’expériences d’autres responsables territoriaux en charge du stationnement.

Journée d’étude animée par Olivier Asselin, animateur du groupe de travail Stationnement, AITF

En partenariat avec la FNMS (1) et Flowbird.

 

Tous les experts du stationnement réunis le 29 septembre

Pour accompagner les nouvelles équipes des collectivités, Techni.Cités a pris le parti de proposer une journée d’étude embrassant les principales problématiques locales dans la gestion de la place de la voiture en ville, de la mobilité et de l’aménagement de l’espace public.

Pour ce faire, la plupart des experts en la matière ont répondu présents et seront là le 29 septembre prochain ainsi que des responsables territoriaux (par ordre alphabétique) : Miryad Ali, responsable de l’ouverture des données mobilité, DINUM, services du Premier ministre ;  Olivier Asselin, animateur de la journée et du groupe de travail Stationnement, AITFThierry Brusseaux, président de la commission stationnement et mobilité, FNMS, et directeur marketing France, Flowbird ; Mathieu Chassignet (sous réserve), ingénieur mobilité, qualité de l’air, transition numérique, AdemeBenoît Chauvin, responsable du pôle technologie, des transports et accessibilité, GaRT ; Romain Cipolla, responsable du pôle mobilité durable, GART ; Jean-Laurent Dirx, président FNMS ; David Djigaouri, chef de projet stationnement, Grenoble Alpes Métropole ; Jean-Pierre Forest, chargé de mission stationnement, Grand Lyon ; Eric Gantelet, président Sareco ; Christine Giraudon-Charrier, directrice relation clients, Lyon Parc Auto ; Sylvain Grisot, urbaniste en transformation de la ville, dixit.net, François Julien, ingénieur stationnement, Toulouse Métropole ; Peggy Mertiny, directrice d’études stationnement, CeremaKaren Mounier, directrice stationnement, Ville de La Rochelle ; Emmanuel Perrin, chef de projets stratégie de mobilité, Cerema ; François Prochasson, vice-président, Association Rue de l’Avenir.

Une occasion unique de venir les écouter, échanger avec eux et entre pairs avant de poursuivre ou définir une nouvelle politique de stationnement.

 

Curbside management ou gestion de la « Bande de stationnement », de quoi parle-t-on ?

L’enjeu est fort sur le « curbside » ou « bord du trottoir » (ou encore « bande de stationnement ») pour reconquérir l’espace public. Une régulation globale est nécessaire pour partager cet espace et éviter la congestion, face à :

  • l’augmentation de  la mobilité des personnes et des besoins de livraison porte à porte dus à l’extension des zones urbaines et au développement du commerce par internet ;
  • au développement de nouvelles solutions de mobilité propres, partagées et connectées ;
  • au déploiement de pistes cyclables, et  à l’extension des trottoirs et des terrasses, pour faciliter les mobilités actives et à court terme répondre aux besoins de distanciation post-covid.

Les infrastructures et solutions digitales de paiement et contrôle du stationnement sur voirie attribuent déjà le droit d’utiliser le bord du trottoir en fonction du type de véhicule (propre, partagé, …) et du profil du conducteur (résident, professionnel, visiteur, handicapé …) par rapport à la politique définie. Grâce à une architecture ouverte pour intégrer les autres usages, ces infrastructures et solutions donnent aux villes la capacité de gérer et de contrôler l’accès au bord du trottoir pour toutes les utilisations y compris les nouvelles solutions de mobilité et la livraison du dernier kilomètre.

Pour tout savoir sur ces nouveaux leviers une visite s’impose à la journée d’étude du 29 septembre prochain à Paris…

Informations pratiques :

La journée se déroulera de 9h à 17h30 dans Paris intramuros (lieu à proximité du réseau de transports en commun). Pour les personnes qui souhaitent suivre les échanges à distance, il suffit de s’inscrire pour recevoir les modalités de connexion.

Pour en savoir plus, c’est ici

Contact : Elvire ROULET – elvire.roulet@infopro-digital.com – Tél. : 01 77 92 93 36

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Le Sipperec fait un premier pas vers les PPA

    Le syndicat d’énergie francilien a signé un accord avec trois fournisseurs d’électricité. L’occasion d’apprivoiser les contrats d’achat directs d’énergie renouvelable. ...

  • Qualité de l’air : l’Etat condamné à payer 10 M€ pour son inaction

    L’Etat est condamné à verser une astreinte record de 10 millions d’euros pour le non-respect de concentration de dioxyde d’azote et de particules fines dans l’air. ...

  • Brest veut massifier l’effacement diffus

    La métropole de Brest a noué un partenariat avec l’opérateur d’effacement Voltalis. L’objectif est double : sécuriser l’alimentation électrique et réduire les consommations d’énergie. ...

  • Comment développer un réseau de froid

    Les réseaux de froid sont encore peu développés en France. L’État a tout de même fixé l’objectif de tripler d’ici à 2028 la quantité de froid qu’ils délivrent. À quelles conditions et pour quels usages sont-ils pertinents ? ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP