Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Le patron de l’ARS d’Ile-de-France répond aux critiques des élus

Publié le 11/06/2020 • Par Isabelle Jarjaille • dans : A la une, Actu expert santé social, France

A l'Agence Régionale de Santé de l'Ile de France le samedi 14 mars 2020. Photo © Benjamin Boccas
A l'Agence Régionale de Santé de l'Ile de France le samedi 14 mars 2020. Photo © Benjamin Boccas BENJAMIN BOCCAS
Aurélien Rousseau, directeur général de l'Agence Régionale de Santé (ARS) Ile-de-France revient sur la gestion de la crise sanitaire. L'occasion de répondre aux critiques récurrentes faites aux ARS, notamment par les élus locaux, et de tirer quelques enseignements pour le futur.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

L’île-de-France est la région la plus touchée par l’épidémie de Covid-19. Comment l’Agence régionale de santé que vous dirigez a t-elle géré la crise au départ ?

Pour nous, la mobilisation a débuté fin janvier. Le 26 janvier à quatre heures du matin, j’étais à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle pour accueillir les avions arrivant de Chine.

A partir de là, notre première mission était de ralentir la progression de l’épidémie : identifier les cas et leurs contacts, isoler les sujets. C’est un travail énorme. Nous avons fait cela pendant des jours et des jours. L’objectif était de gagner du temps pour préparer le système de santé à l’arrivée de l’épidémie.

Pendant cette période, avant le déclenchement de la phase 3, quels étaient vos ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Transition énergétique : comment Primagaz accompagne les collectivités locales

de PRIMAGAZ

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le patron de l’ARS d’Ile-de-France répond aux critiques des élus

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement