Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Municipales : la fin de l’entre-deux-maires

Publié le 10/06/2020 • Par Pascale Tessier • dans : France

maire-illustration3
Marc Chesneau/AdobeStock
Pendant plus de deux mois, certaines communes ont eu un maire en place et un autre, vainqueur dès le premier tour, qui a dû patienter à la porte de l’hôtel de ville. Retour sur ces drôles de cohabitations qui ont parfois viré vinaigre.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Ce devait ne plus être qu’une formalité ! Après le verdict des urnes qui les avaient vus sortir vainqueurs du premier tour, les têtes de liste devaient être élus par les nouveaux conseils municipaux, lorsque le Premier Ministre a prolongé les sortants. Certains de ces maires-en-devenir ont vécu un passage de commandes en bonne et due forme, quand d’autres affrontaient de réfrigérantes relations.

Avec 76 voix, Richard Delepierre a emporté la mairie du Chesnay-Rocquencourt (Yvelines, 32000 hab.) que Philippe Brillault dirigeait depuis 31 ans. Celui qui avait été adjoint puis opposant a vite constaté qu’il n’y aurait pas de franche concertation et résume ces deux mois à « un appel de 10 secondes et des échanges de mails ». « Il était dans le déni complet, rien ne l’obligeait à m’associer ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Municipales : la fin de l’entre-deux-maires

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement