Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Municipales 2020

Le gouvernement veut faciliter les procurations pour lutter contre l’abstention

Publié le 08/06/2020 • Par Gabriel Zignani • dans : A la une, Actu juridique, France

urne-election
adobestock
Le gouvernement mise sur un assouplissement des conditions d'établissement des procurations pour favoriser la participation lors du second tour des élections municipales qui doit se tenir le 28 juin. Par contre, il refuse catégoriquement la mise en place d'un vote par correspondance.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le gouvernement s’attend à une abstention élevée le 28 juin prochain dans les 4855 communes concernées par le second tour des élections municipales. Il réfléchit donc, avec les parlementaires, à des outils à utiliser pour favoriser la participation à ce scrutin. Aujourd’hui, l’ensemble de ces dispositifs tournent autour du vote par procuration.

  • Municipales : 157 000 candidats sur la ligne de départ du second tour

La plupart de ces outils relèvent de la compétence du gouvernement, comme l’a rappelé le secrétaire d’Etat Laurent Nunez le 2 juin au Sénat : « nous devons tout faire pour favoriser la participation des électeurs qui le souhaitent. Nous prendrons par décret ou par circulaire les mesures applicables à la campagne et au vote. Elles relèvent bien du champ ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Domaines juridiques

1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Club RH : Moderniser et sécuriser ses recrutements

de La rédaction avec le soutien du CNAS et de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le gouvernement veut faciliter les procurations pour lutter contre l’abstention

Votre e-mail ne sera pas publié

HERMES

09/06/2020 09h47

Je partage le point de vue de nos élus nationaux quant à l’abstention qui pourrait être très importante au second tour des élections municipales. Ce que nous avons conne pour le premier tour se reproduira très certainement.

La raison n’est pas liée au seul coronavirus! Il y a un phénomène plus grave, plus insidieux: la plupart des partis politiques (sauf ceux qui ne trouvent leur compte qu’en restant dans l’opposition) ont eu un jour le pouvoir… et cela n’a rien changé pour la population. Ils n’attendent donc plus rien de ces élections et de leurs représentants.

Enfin, il y a une autre question qui hante les électeurs. Lors du premier tour de ces élections, dans certaines communes les propos tenus entre les différents candidats ont été particulièrement sévères. Ils ne laissaient aucun doute sur l’impossibilité de s’entendre pour une liste commune au second tour. Tel est le cas dans ma commune.
Et bien maintenant, ces listes ont fusionnées et on lit des propos étranges venant de ces ennemis qui aujourd’hui « s’embrassent sur la bouche » comme un jeune couple découvrant son amour!
Dans quel monde vit on? Quelle image de la démocratie donne t on? Sinon de démontrer que le seul objectif de ces élus est d’obtenir le pouvoir quoi qu’il en coûte!

Ce n’est pas en élargissant le vote par correspondance ou toute autre mesure similaire que l’on donnera envie au citoyen d’aller voter.
Comme l’a si bien dit notre Président de la République, l’après doit être différent de l’avant. Il faut donc changer le mode de représentation de nos élus dans tout scrutin de liste.

Pour cela, il faut une élection à un seul tour, ce qui mettra un terme à toutes ces manigances, au moins devant le citoyen, ce qui ne serait pas un mal! Il faut également reconnaître le vote blanc en retenant un nombre d’élus de chaque liste proportionnellement à ces votes.
Il faut enfin, comme le disent si bien nos élus des territoires, leur faire confiance en donnant à chaque liste un nombre d’élus proportionnel aux votes exprimés.
Je sais, il risque de ne pas y avoir de majorité… pourtant cela fonctionne bien pour certaines élections?

Tout le reste a déjà été essayé. Inventons donc autre chose pour faire vivre notre démocratie, pour la sublimer et pourquoi pas la solution que je préconise?

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement