Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Mobilité

Covoiturage : les frais à prendre en compte par les autorités organisatrices de la mobilité

Publié le 08/06/2020 • Par Léna Jabre • dans : Actu ingénierie publique, Textes officiels, Textes officiels RH, TO parus au JO

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Un décret du 5 juin précise les modalités d’application des articles L. 3132-1L. 1231-15 et L. 1241-1 du code des transports. Il détermine donc la nature des frais de covoiturage, la notion de partage des frais et les conditions de versement par les autorités organisatrices d’une allocation pour la proposition de trajets. En effet, d’après l’article L. 1231-15 du code des transports, les « collectivités territoriales facilitent, autant qu’il est possible, les solutions de covoiturage pour les déplacements entre le domicile et le lieu de travail de leurs salariés et de leurs agents ».

Le décret précise donc que les frais de covoiturage qui sont partagés entre le conducteur et le passager sont, au titre d’un article R. 3132-1 du code des transport, « les frais de déplacement effectivement engagés par un conducteur pour l’utilisation d’un véhicule à l’occasion d’un déplacement. Ils se composent des frais de dépréciation du véhicule, de réparation et d’entretien, des dépenses de pneumatiques et de consommation de carburant ainsi que des primes d’assurances. Ces frais peuvent être évalués à partir du barème forfaitaire mentionné au 3° de l’article 83 du code général des impôts. Ils comprennent également les frais de péage ainsi, le cas échéant, que les frais de stationnement afférents au déplacement. »

En conséquence, le décret indique qu’ « en dehors de la dérogation prévue au septième alinéa de l’article L. 1231-15 et au treizième alinéa de l’article L. 1241-1, l’allocation versée au conducteur par une autorité organisatrice en application du cinquième alinéa de l’article L. 1231-15 et du onzième alinéa de l’article L. 1241-1 ne peut excéder les frais de déplacement engagés par celui-ci, tels que définis à l’article R. 3132-1, déduction faite des sommes éventuellement versées par les passagers à ce même conducteur, c’est-à-dire les frais définis par ce décret même.

Un autre décret du 5 juin définit le seuil de distance en deçà duquel le montant de l’allocation versée au conducteur par une autorité organisatrice peut excéder, dans la limite de deux déplacements par jour et par conducteur, les frais pris en considération dans le cadre du partage des frais mentionnés à l’article L. 3132-1 du code des transports. Ce seuil de distance est de quinze kilomètres.

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Club RH : Moderniser et sécuriser ses recrutements

de La rédaction avec le soutien du CNAS et de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Covoiturage : les frais à prendre en compte par les autorités organisatrices de la mobilité

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement