logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/682261/utilisation-du-domaine-public-maritime-naturel-en-dehors-des-ports/

DOMAINE PUBLIC MARITIME
Utilisation du domaine public maritime naturel en dehors des ports
Léna Jabre | Textes officiels | TO parus au JO | Publié le 08/06/2020

Un décret du 4 juin [1] modifie la réglementation relative à l’utilisation du domaine public maritime naturel dans le cadre, d’une part, de concessions et, d’autre part, de l’aménagement, l’organisation et la gestion des zones de mouillages et d’équipements légers.

A cet égard, il précise le déroulement de l’instruction administrative pour toute demande de concession d’utilisation du domaine public maritime en dehors des ports. Par ailleurs, dans un souci de résorption des pressions exercées sur le milieu marin par les mouillages, il permet l’ouverture des zones de mouillages et d’équipements légers à d’autres types de navires et bateaux que ceux relatifs à la plaisance.

Il réaffirme le principe de réversibilité des occupations liées aux mouillages de navires et bateaux en dehors des ports et précise la nature des travaux, aménagements et équipements autorisés dans ce cadre.

Il intègre également les nouvelles exigences issues des législations afférentes à la protection de l’environnement et à l’attribution des autorisations domaniales pour les activités liées à une exploitation économique. Il prévoit que l’autorisation des zones de mouillages et d’équipements légers est accordée par la voie d’une convention dans l’objectif d’une plus grande adaptation au contexte et aux caractéristiques de la navigation locale.

Enfin, il insère la nécessité de présenter annuellement une attestation d’assurance couvrant la responsabilité civile et les frais de retirement du navire ou du bateau pour bénéficier de l’attribution et de l’utilisation d’un poste de mouillage.

Ce décret s’applique, y compris en cas de renouvellement, aux demandes de concession ou d’autorisation déposées après sa publication, ainsi qu’aux autorisations qui en résultent.

REFERENCES


POUR ALLER PLUS LOIN