logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/682002/donnees-personnelles-un-outil-pour-pseudonymiser-vos-documents/

NUMÉRIQUE
Données personnelles : un outil pour pseudonymiser vos documents
Laura Fernandez Rodriguez | Documents utiles | France | Publié le 05/06/2020

Etalab a mis en ligne mercredi 3 juin un outil en open source permettant aux administrations de pseudonymiser des données personnelles. Il vise à faciliter l'open data, principe par défaut inscrit dans la Loi pour une République numérique pratiqué par seulement 10% des collectivités concernées.

data-lake-numerique-donnee-souverainete [1]« Afin de faciliter l’ouverture au grand public des documents administratifs sous forme de texte libre et contenant des données personnelles », Etalab a mis en ligne mercredi 3 juin « une solution automatisée de pseudonymisation ».

La pseudonymisation est un traitement de données personnelles « réalisé de manière à ce que l’on ne puisse plus attribuer les données relatives à une personne physique sans avoir recours à des informations supplémentaires ». Basé sur l’intelligence artificielle et disponible en open source, cet outil [2] est une ressource supplémentaire en faveur de l’ouverture des données publiques, principe par défaut inscrit dans la Loi pour une République numérique de 2016.

Car les jeux de données, lorsqu’ils comportent des données personnelles, « ne peuvent être rendus publics qu’après avoir fait l’objet d’un traitement permettant de rendre impossible l’identification de ces personnes. », selon l’article L312-1-2 du code des relations entre le public et l’administration créé par la Loi pour une République numérique.

Toutefois, si « la pseudonymisation constitue une des mesures recommandées par le RGPD pour limiter les risques liés au traitement de données personnelles », selon la Cnil [4], l’institution précise que l’opération de pseudonymisation est réversible, contrairement à l’anonymisation « qui consiste à utiliser un ensemble de techniques de manière à rendre impossible, en pratique, toute identification de la personne par quelque moyen que ce soit et de manière irréversible. »

Selon l’Observatoire open data des territoires (1) [5], cité par le programme Dcant, en mars 2020, seulement 10% des collectivités concernées par la loi République numérique ont ouvert leurs données.

POUR ALLER PLUS LOIN