Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Décentralisation

Les maires ruraux veulent reprendre en main les intercommunalités

Publié le 02/06/2020 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : France

une mairie
Adobestock
Au moment où sont installés les premiers conseils communautaires de la mandature 2020-2026, l’AMRF appelle à tourner le dos à une vision « désincarnée » et « technocratique » de la coopération intercommunale.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Pour l’Association des maires ruraux de France (AMRF), c’est une évidence. A l’occasion de la crise du Covid-19, la commune a fait la preuve de son utilité « humaine, démocratique et territoriale ». Autant de vertus que l’AMRF oppose à une vision « désincarnée » et « technocratique » de l’intercommunalité. Une conception qui n’aurait d’autre but que de « supplanter la commune ». Toujours aussi hostile au texte NOTRe de 2015, l’AMRF appelle les maires ruraux à reprendre la main sur l’intercommunalité dans un guide à l’usage des nouveaux élus.

Pacte de gouvernance

Au moment où sont installés les premiers conseils communautaires de la mandature, l’association présidée par Vanik Berberian met en avant certaines mesures de la loi Lecornu de 2019 comme l’instauration dans chaque groupement d’une conférence des maires ou l’envoi des procès-verbaux des conseils communautaires aux élus municipaux. Elle insiste aussi sur l’importance du pacte de gouvernance qui doit être défini en début de mandat.

Autant d’instruments pour, espère l’AMRF, que l’intercommunalité redevienne un « outil » au service des communes.

 

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Covid : nouveaux enjeux, nouvelles mobilités

de La Rédaction de la Gazette des communes avec le soutien de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les maires ruraux veulent reprendre en main les intercommunalités

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement