Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Crise sanitaire

Déconfinement phase 2 : la France passe au vert, et à l’orange

Publié le 28/05/2020 • Par Brigitte Menguy Delphine Gerbeau Hélène Girard Laura Fernandez Rodriguez Mathilde Elie • dans : A la une, Actualité Culture, France

Edouard Philippe
DR
Territoires passés en vert ou orange, fin de la limitation des déplacements, réouverture de certains équipements... Les annonces du gouvernement sur la phase 2 du déconfinement étaient très attendues. Tour d'horizon.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Tous les départements vont bénéficier de mesures fortes de déconfinement. La liberté va redevenir la règle et l’interdiction l’exception. » Ce jeudi 28 mai, le Premier ministre Edouard Philippe a lancé la phase 2 du déconfinement. Il a présenté les nouvelles règles qui entreront en vigueur à partir du mardi 2 juin, des dispositions toutefois réversibles en cas de regain de l’épidémie. Toutefois, le déconfinement sera un peu plus prudent dans les départements désormais oranges : la Guyane, Mayotte et ceux de la région Île-de-France. Les rassemblements de plus de dix personnes restent interdits.

 

Le port du masque pourra être imposé localement

Les parcs et jardins sont désormais réouverts y compris dans les territoires classés en orange ; la mairie de Paris ayant-même divulgué l’information quelques instants avant la conférence de presse d’Edouard Philippe en publiant les nouveaux horaires d’ouverture. 

En zone verte, des équipements comme les gymnases – les sports de contact restant interdits – et piscines pourront rouvrir dès le 2 juin ; il faudra attendre le 22 juin pour les zones oranges.

« Le port du masque pourra être imposé. A la demande des maires, les préfets pourront imposer le port du masque dans les espaces publics, aux acteurs locaux d’en décider », a expliqué le Premier ministre Edouard Philippe.

Education : une ouverture des établissements « amplifiée »

« A partir du 2 juin, toutes les écoles seront ouvertes, toutes les familles qui le souhaitent devront pouvoir scolariser leur enfant, par groupes de 15 élèves maximum », a affirmé Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Education nationale, pendant le conférence de presse pilotée par le Premier ministre.

Actuellement, 90% des communes ont déjà rouvert leurs écoles, et le ministre a assuré travailler avec les équipes locales pour aider les 10% de communes restantes. Cependant, seuls 22% des élèves sont actuellement accueillis dans les départements en zone verte, et 14% en zone rouge, un chiffre qui devrait augmenter progressivement dans les prochaines semaines.

Le ministre a par ailleurs annoncé le développement des activités 2S2C (Sport, santé, culture civisme), mises en place dans les écoles par les communes, par convention avec le ministère de l’Education nationale.

En ce qui concerne les collèges, alors que 95,5% d’entre eux sont déjà ouverts en zone verte, notamment pour les niveaux de 6e et de 5e, ils le seront sur l’ensemble du territoire à compter du 2 juin, et en zone verte les niveaux de 4e et 3e pourront aussi rouvrir.

Enfin, en ce qui concerne les lycées, notamment professionnels qui sont plus touchés par le décrochage scolaire, ceux situés en zone verte vont rouvrir au moins l’un des trois niveaux d’enseignement. En zone orange priorité sera donnée pour accueillir les élèves en CAP et en terminale.

Fin de l’interdiction de déplacement

En France, la limitation des déplacements dans un rayon de 100 km prendra fin au 2 juin prochain. Cela ne doit pas « signifier un relâchement dans l’attention », a toutefois mis en garde Edouard Philippe, qui a précisé : « Si vous pouvez différer un déplacement lointain, c’est probablement plus raisonnable ».

Concernant les déplacements en transports publics pour lesquels il était nécessaire de fournir une attestation aux heures de pointe, « nous allons voir si cette mesure a toujours lieu d’être (…) et lever progressivement les limitations en question », a déclaré le Premier ministre.

Pour les voyages vers des destinations hors de l’Europe, la décision sera prise par les pays européens le 15 juin prochain, a fait savoir le Premier ministre.
Pour les voyages en Europe, Edouard Philippe a annoncé que la France était favorable à la réouverture des frontières intérieures, sans imposer une quatorzaine (sous réserve de réciprocité des autres pays).

Réouverture des restaurants sous conditions

C’était l’une des annonces les plus attendues : la réouverture des bars, cafés et restaurants. Ils pourront à nouveau ouvrir leurs portes à partir du 2 juin, mais sous certaines conditions, validées par la profession. Ainsi, les clients ne pourront pas être plus de dix par table, avec une distance minimale d’un mètre entre les tables de chaque groupe.
La circulation devra être organisée, le port du masque obligatoire pour le personnel et les clients lorsqu’ils se déplacent, et la consommation debout ne sera pas autorisée afin de limiter les risques. 

En revanche, en zone orange, seules les terrasses pourront rouvrir. « C’est une restriction lourde de conséquences s’agissant de ces établissements, mais il nous a semblé, à la lumière de ce qui se pratique ailleurs et des risques sanitaires, que c’est la bonne mesure à prendre pour les trois semaines qui viennent », a justifié Edouard Philippe.

Les villages vacances et les campings pourront ouvrir dans tous les départements, à l’exception des départements orange qui ne pourront rouvrir que lors de la troisième phase de déconfinement. Dans tous les départements, les colonies de vacances pourront ouvrir à partir du 22 juin. 

L’application StopCovid téléchargeable à partir du 2 juin

La deuxième phase du déconfinement sera aussi marquée par la mise en place de l’application StopCovid. Élaborée par l’Inria, elle doit aider à casser le plus rapidement les chaînes de contamination en se basant sur le traçage numérique. Après le vote favorable du Parlement, qui a tout de même émis des réserves sur la pertinence et l’accessibilité, StopCovid sera téléchargeable volontairement à partir du 2 juin.
« Il s’agit d’un outil complémentaire dans la lutte contre l’épidémie », « pour se protéger et protéger les autres », a souligné le Premier ministre, rappelant qu’il a été validé par la Cnil. « Il ne vous géolocalisera jamais, son utilisation sera anonyme et temporaire, et il ne donnera pas accès à vos contacts. »

Culture : des conditions différenciées selon la zone et le secteur d’activité

Les musées et les monuments rouvriront le 2 juin sur l’ensemble du territoire national. Dans les zones vertes, cela sera le cas des salles de spectacle et des théâtres, du moins pour ceux qui pourront le faire dans le respect des règles sanitaires : distanciation physique, gestion des flux de personnes, port du masque obligatoire. Dans les zones orange, ces réouvertures auront lieu le 22 juin.

C’est à cette date également que les salles de cinéma pourront rouvrir sur l’ensemble du territoire, pour permettre une gestion nationale de la programmation des films, comme l’avaient demandé les professionnels.

Les rassemblements de plus de 10 personnes dans l’espace public restent interdits jusqu’au 21 juin, « au moins« , et « dans toute la France« , a précisé Edouard Philippe. « Notre plus grand adversaire, ce sont les très grands rassemblements, encore plus dans un milieu confiné et sans organisation spécifique« , a-t-il ajouté. En conséquence de quoi, tout rassemblement de plus de 5000 personnes en plein air reste interdit durant le mois de juin.

Le Premier ministre a dit compter sur le sens des responsabilités des exploitants de salle, pour qu’ils évaluent s’ils sont capables ou pas d’ouvrir  leur équipement en respectant les conditions sanitaires. « Ils sont responsables, avec l’assistance de l’Etat et des collectivités« , a conclu le Premier ministre.

Cet article fait partie du Dossier

Coronavirus : les services publics face à la crise sanitaire

Sommaire du dossier

  1. Déconfinement phase 2 : la France passe au vert, et à l’orange
  2. Covid-19 et déconfinement : les départements reçoivent leur couleur
  3. Feu vert pour un déconfinement à deux vitesses
  4. Un déconfinement à géométrie variable
  5. Protection de l’enfance : comment le système a tenu grâce aux professionnels et au système D
  6. Déconfinement : comment réaménager l’espace public pour les piétons
  7. Déconfinement : les douze travaux des collectivités
  8. « Le confinement risque de renforcer les citadelles résidentielles » – Michel Lussault
  9. Coronavirus dans les Ehpad : les maires se rebiffent
  10. Réouverture des écoles le 11 mai : encore trop de questions sans réponse
  11. La guerre des masques, un cauchemar pour les collectivités
  12. Crise sanitaire : des clés pour assurer la protection des agents
  13. Déconfinement : vers une généralisation des pistes cyclables
  14. Coronavirus : les organisateurs de festivals plongés dans la confusion
  15. Mineurs non accompagnés : les grands oubliés de la gestion de la crise sanitaire
  16. La voiture, future grande gagnante de la crise du Covid-19 ?
  17. Coronavirus : maintenir le lien social, coûte que coûte
  18. Coronavirus : les derniers graphiques pour suivre l’épidémie, et le déconfinement
  19. Coronavirus : la PMI s’est remise en ordre de marche
  20. Coronavirus : la progression de l’épidémie dans les territoires
  21. Comment les collectivités ajustent leur plan de continuité
  22. « Les conditions sont réunies pour qu’il y ait d’autres pandémies »
  23. Coronavirus : comment fonctionne le nouveau cadre juridique d’état d’urgence sanitaire ?
  24. Emmanuel Macron déclare « la guerre » au coronavirus
  25. Arrêtés imposant un couvre-feu : quelles sont les règles ?
  26. Violences conjugales : que peuvent faire les collectivités en période de confinement?
  27. Services numériques : comment tenir bon pendant la crise sanitaire ?
  28. Parcs et plages fermés, amendes pour les promeneurs
  29. Fermeture des écoles : comment réorganiser les services et les missions des agents ?
  30. Coronavirus : les CCAS en première ligne pour maintenir l’aide à domicile
  31. Coronavirus : comment les services publics s’organisent
  32. Coronavirus : les policiers municipaux cherchent leur place dans la gestion de la crise
  33. Coronavirus : les sapeurs-pompiers en ordre de bataille
  34. Coronavirus : concours et formations annulés par la crise sanitaire
  35. Coronavirus : après la fermeture des écoles, quel rôle pour les collectivités ?
  36. Coronavirus : le Conseil d’Etat ne suspend pas la circulaire sur les procurations
  37. Coronavirus : Ehpad et services d’aide à domicile sous tension
  38. Coronavirus : les pompiers au secours du Samu
  39. Coronavirus : gestion de crise pour l’organisation des municipales
  40. Les DRH aux avant-postes face au coronavirus
  41. Coronavirus : face au risque d’abstention, les collectivités s’organisent
  42. Coronavirus : quelle articulation entre compétences du maire et de l’Etat ?
  43. Quatre questions que pose le coronavirus aux professionnels du spectacle vivant
  44. Coronavirus : Edouard Philippe annonce une série de mesures pour les élections municipales
  45. Coronavirus : les élus locaux luttent contre la propagation du virus sur le terrain
  46. Coronavirus : situation de l’agent public au regard des mesures d’isolement
  47. Les collectivités locales face au risque de pandémie du Coronavirus
  48. Coronavirus : l’organisation des municipales perturbée par l’épidémie annoncée
  49. Malgré le coronavirus, bibliothèques et musées vont poursuivre leurs missions
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Club RH : Moderniser et sécuriser ses recrutements

de La rédaction avec le soutien du CNAS et de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Déconfinement phase 2 : la France passe au vert, et à l’orange

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement