Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Numérique

StopCovid : derrière la validation parlementaire, des doutes sur l’inclusion numérique

Publié le 28/05/2020 • Par Laura Fernandez Rodriguez • dans : France

inclusion numerique
Adobestock
L’appli StopCovid, conçue pour réaliser du «contact tracing» et permettre de casser les chaînes de contamination, a été approuvée par le Parlement mercredi 27 mai, non sans remous y compris au sein des rangs LREM. Un certain nombre de parlementaires s’inquiète de la fracture numérique et s’interroge, au fond, sur la pertinence de ce dispositif.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

L’appli StopCovid, soumise au débat parlementaire mercredi 27 mai, a été approuvée par les députés (338 voix pour et 215 voix contre) et par les sénateurs (186 voix pour, 127 voix contre et 29 abstentions) et va donc pouvoir être lancée dans les prochains jours par le gouvernement.

Compenser des “angles morts”

Cette application élaborée par l’Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique (Inria), qui reposera sur une installation volontaire sur smartphone, a pour but de casser les chaînes de contamination en se basant sur du traçage numérique, tout en respectant l’anonymat des personnes. Jugée conforme au RGPD par la Cnil, elle fonctionne par la technologie Bluetooth et signalera à l’utilisateur s’il a été au contact pendant plus de 15 minutes et à moins d’un mètre ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Club RH : Moderniser et sécuriser ses recrutements

de La rédaction avec le soutien du CNAS et de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

StopCovid : derrière la validation parlementaire, des doutes sur l’inclusion numérique

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement