Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Aménagement urbain

Une cité-dortoir métamorphosée par un écoquartier 2.0 en cœur de ville

Publié le 05/06/2020 • Par Nathalie Da Cruz • dans : France, Innovations et Territoires, Régions

L'île de La Réunion
Adobestock
Située entre Saint-Denis, le chef-lieu de La Réunion, et Le Port, La Possession a longtemps été une ville-dortoir, sans centralité, avec une friche agricole. La Possession connaît un boom démographique et gagne 1 000 habitants chaque année. La mixité sociale est prise en compte dans chaque îlot d’habitations. L’écoquartier Cœur de ville est en développement depuis 2014. La ville s’appuie sur ses partenaires publics et privés pour en assurer la maîtrise foncière.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

L’écoquartier Cœur de ville, truffé de végétation luxuriante, est traversé par un long mail piétonnier, baptisé « promenade des banians », sur la suggestion des habitants de La Possession. Les banians, ces grands arbres tropicaux à longues lianes, et les hauts palmiers y sont nombreux : « Un tiers des espaces de l’écoquartier est planté en pleine terre. Au total, 80 000 plantations ont été réalisées », énonce Myriam Hamon, ancienne chargée d’innovations à la ville, qui a suivi le projet de près jusqu’à la fin de l’année dernière. Des jardins partagés ont aussi été inaugurés en août 2019.

Le premier coup de pioche a été donné en 2016. Et dès l’année suivante, les premiers aménagements de voirie ont été réalisés, ainsi que 30 logements. En 2019, ce sont 350 logements qui ont été livrés et qui sont déjà occupés dans le « cœur de ville » de La Possession. Des travaux menés tambour battant, pour répondre au boom démographique que connaît la ville, puisqu’elle gagne 1 000 habitants chaque année. Sur l’île de La Réunion, où la maison individuelle est très répandue, l’apparition d’immeubles de sept étages en a étonné plus d’un…
Le lieu est méconnaissable par rapport à ce qu’il était il y a dix ans. « Pendant longtemps, le centre de La Possession, ville-dortoir au départ, s’est résumé à une friche agricole le long de la rue principale », se souvient Estelle Techer, directrice de projet « cœur de ville » à la Semader, la société d’économie mixte qui est à la fois aménageur et ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Crise sanitaire & Collectivités : quelle solution numérique pour accompagner les plus vulnérables ?

de Hitachi Solutions

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Une cité-dortoir métamorphosée par un écoquartier 2.0 en cœur de ville

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement