Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Biodiversité

Déconfinement : restrictions d’accès aux plages pour protéger la biodiversité

Publié le 27/05/2020 • Par Stéphanie Stoll • dans : France

plage
PIXNIO
Alors que le confinement a conduit la flore et la faune à se réinstaller sur les rivages que ne fréquentaient plus les humains, le déconfinement met en danger les oiseaux marins qui y ont nidifié. L’Office français de la biodiversité alerte de la situation et les gestionnaires d’espaces naturels restreignent les accès à certains secteurs côtiers.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Aux abords des plages et des grèves, les arrêtés préfectoraux d’interdiction d’accès ont laissé la place aux arrêtés municipaux posant des restrictions liées à la gestion de l’épidémie de Coronavirus et régulièrement des recommandations pour porter « attention aux nichées en partie haute des dunes », comme à Cléder (Finistère) par exemple.

En effet, on signale désormais la présence d’oiseaux marins (gravelots, sternes) dans de nombreux sites qu’ils n’avaient pas coutume de fréquenter. Ces oiseaux sont présents sur tout le littoral et aux abords de la Loire (sterne). Ainsi, à Sérignan et Portiragnes, les communes ont pris des arrêtés municipaux pour protéger Orpeillères et la Maïre, deux sites du Conservatoire du littoral, classés Natura 2000 et gérés par la communauté d’agglomération de Béziers Méditerranée (Hérault, 17 communes, 120 000 habitants).

Période de nidification

Le suivi faunistique relève la présence de

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Déconfinement : restrictions d’accès aux plages pour protéger la biodiversité

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement