Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[ENTRETIEN] Biodiversité

Thierry Burlot, l’ambassadeur de la biodiversité

Publié le 04/06/2020 • Par Stéphanie Stoll • dans : France

Thierry Burlot
© Christian Bellavia
Il est le nouveau président de l’Office français de la biodiversité. A la croisée de plusieurs mondes, Thierry Burlot cherche à engager des compromis avec tous les acteurs du secteur pour avancer.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

« La culture doit être au cœur de notre ambition », concluait Thierry Burlot ce jour d’octobre 2013, en inaugurant la nouvelle usine de traitement des déchets du syndicat mixte de l’agglomération de Saint-Brieuc. « On venait de se saouler de chiffres sur les performances techniques et le financement du nouvel investissement quand le président de Kerval a sorti un livre de poche écorné. « Dans de vieux habits achetés sur la place, le samedi, elle nous retaillait des neufs », avait-il lu dans « Le Pain des rêves » de Louis Guilloux. Une façon de dire que l’économie circulaire n’est pas si nouvelle que cela. »

Avant d’être repéré, lors des assises de l’eau, par la secrétaire d’Etat Emmanuelle Wargon qui en a fait le candidat du gouvernement pour présider l’OFB, son parcours politique a débuté à Pléguien, en 1983, où son père fut maire avant lui. Cette petite commune rétrolittorale, entre Saint-Brieuc et Paimpol, se trouve pile sur la frontière linguistique entre le breton et le gallo. Résultat : une grand-mère bretonnante et l’autre gallésante, et peut-être déjà le contexte favorable pour faire dialoguer ceux qui auraient pu ne point s’entendre.

Reconquête de la qualité de l’eau

Adepte du non-cumul des mandats, il quitte en 1999 la mairie conquise onze ans plus tôt pour la présidence de la jeune communauté de communes de Lanvollon-Plouha. Les politiques de l’eau et des déchets sont déjà ses dadas.

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Club RH : Moderniser et sécuriser ses recrutements

de La rédaction avec le soutien du CNAS et de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Thierry Burlot, l’ambassadeur de la biodiversité

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement