Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

[Face-à-face] Coronavirus

Faut-il remettre en cause la suppression de la taxe d’habitation ?

Publié le 25/05/2020 • Par Frédéric Ville • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

€ Fiscalité clavier doigt
©momius - Adobe Stock
Face aux pertes de recettes fiscales importantes pour les collectivités à cause de l'épidémie de Covid-19, plusieurs associations d'élus réclament un report de la réforme de la fiscalité locale votée dans le budget 2020. Mais le gouvernement n'est pas de cet avis. Le Club Finances ouvre le débat : faut-il revenir sur la suppression de la taxe d'habitation ? Face-à-face entre Franck Claeys, Directeur économie et finances locales de France Urbaine et Daniel Labaronne, député LREM et vice-président de la commission finances de l’Assemblée nationale.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Faut-il revenir sur la réforme de la taxe d’habitation ?

Franck Claeys  : Est-ce prioritaire d’affecter 7 milliards d’euros supplémentaires au bénéfice de 20 % des contribuables les plus riches (1) ? Certains considéreront qu’il y a un engagement et que l’allègement de la pression fiscale est une condition de la relance, d’autres que ces 7 milliards d’endettement supplémentaires ne sont pas une priorité. Le débat n’a pas eu lieu encore dans les instances de France Urbaine. Mais la perspective de n’avoir dans les grandes villes que 20 à 30 % des usagers concernés par l’impôt local nous inquiète. La suppression de la TH en 2021, a été entérinée par la loi de finances pour 2020 sur des bases obsolètes, puisque la crise sanitaire est intervenue depuis. Les villes et intercommunalités ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Boues d’assainissement : tout savoir pour préparer l'avenir !

de La rédaction de Techni.Cités en partenariat avec SUEZ

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Faut-il remettre en cause la suppression de la taxe d’habitation ?

Votre e-mail ne sera pas publié

HERMES

26/05/2020 09h25

Intéressant cet article qui démontre (encore une fois?) que les propos du Président sur l’après coronavirus sont loin d’être partagés. Bien sûr, la crise à venir doit conduire à trouver des recettes pour les collectivités.
Mais pour autant, faut-il reprendre les vieilles idées?

La France a besoin de changements, non pas pour faire plaisir ni à certaines catégories de personnes ni à certaines entreprises qui, elles aussi, sont dans une même logique de ne rien changer sinon à leur faveur.

Oui, il faut mettre en place un nouveau mode de recettes des collectivités locales. Mais pour cela, il faut d’abord accepter de remettre en cause les prélèvements actuels.

Quant aux personnes « riches » concernées par la TH, il est bon de rappeler qu’un couple avec moins de 4000 € mensuels (soit un peu moins de 2000 € pour chacun) est assujetti à cette taxe!
Peut-on dire que ces personnes sont riches?

Commenter
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement