logo
DOSSIER : Aménagement du territoire : si on misait sur le périurbain ?
Dossier publié à l'adresse https://www.lagazettedescommunes.com/680327/pour-une-ville-flexible-qui-se-reconstruit-sur-elle-meme/

AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE
« Pour une ville flexible qui se reconstruit sur elle-même »
David Picot | France | Publié le 29/05/2020

Urbaniste, maître de conférences associé à l’université de Nantes, Sylvain Grisot a rédigé un manifeste pour un urbanisme circulaire. Il propose des alternatives concrètes à l’étalement sans fin de la ville.

ingenieur_batiment_urbanisme [1]Sylvain Grisot [2]Comment est née la démarche d’urbanisme circulaire ?

Ces cinquante dernières années, nous avons délégué la planification urbaine à la voiture. Cet étalement a donc représenté le fait structurant de notre façon de concevoir la ville. Problème, il est particulièrement avide en terres agricoles, et l’arsenal législatif des lois « SRU », « Grenelle », « Alur », etc., n’a pas permis d’inverser la tendance. Il convient donc de changer de mode de pensée en transposant les principes de l’économie circulaire à la fabrique de la ville : intensifier les usages, transformer l’existant et recycler les espaces. Pour une ville flexible qui se reconstruit sur elle-même, épargnant ainsi les sols, les énergies et les matériaux.

Comment envisager l’urbanisme circulaire à l’échelle des espaces périurbains ?

Aux franges des métropoles, le périurbain est un espace d’avenir, doté d’un potentiel de recomposition important. Cela peut passer par la

POUR ALLER PLUS LOIN