logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/680205/la-creation-du-cinquieme-risque-se-concretise/

DÉPENDANCE
La création du «cinquième risque» se concrétise
Emeline Le Naour | Actu expert santé social | France | Publié le 22/05/2020

Le gouvernement se lance dans le chantier de la dépendance. Deux projets de loi prévoient notamment un transfert de 136 milliards d’euros de dette à la Caisse d’amortissement de la dette sociale (CADES) ainsi que la création d’une cinquième branche de sécurité sociale afin de faire face aux dépenses liées à la perte d’autonomie.

ehpad-personne-agee-retraite-dependance [1]

Le chantier de la dépendance serait-il enfin remis sur les rails ? Repoussée par les gouvernements successifs en raison de son coût, la création d’une cinquième branche de la Sécurité sociale, pour faire face aux dépenses liées à la perte d’autonomie, est en tout cas en bonne place dans l’agenda gouvernemental.

Deux projets de loi, l’un organique et l’autre ordinaire, relatifs à la dette sociale ont été transmis aux partenaires sociaux mercredi 20 mai. Consultés par Les Echos [2], les projets de textes (téléchargeables ci-dessous) envisagent d’une part une reprise de dette de la sécurité sociale par la Caisse d’amortissement de la dette sociale (Cades) à hauteur de 136 milliards d’euros, ainsi que la création d’une nouvelle branche de Sécurité sociale.

REFERENCES


CHIFFRES CLES

  • 7,3 milliards d'euros. C'est le montant des dépenses d’aide sociale aux personnes âgées versées par les départements en 2017 pour 1,4 million de prestations en moyenne. Outre la prise en charge de la dépendance par l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), à domicile ou en établissement, les départements financent une partie des dépenses d’hébergement des personnes âgées dans le cadre de l’aide sociale à l’hébergement (ASH). 
    * Source : étude Drees sur les dépenses d’aide sociale des départements en 2017


POUR ALLER PLUS LOIN