Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Dépendance

La création du «cinquième risque» se concrétise

Publié le 22/05/2020 • Par Emeline Le Naour • dans : Actu expert santé social, France

ehpad-personne-agee-retraite-dependance
Peter Atkins / AdobeStock
Le gouvernement se lance dans le chantier de la dépendance. Deux projets de loi prévoient notamment un transfert de 136 milliards d’euros de dette à la Caisse d’amortissement de la dette sociale (CADES) ainsi que la création d’une cinquième branche de sécurité sociale afin de faire face aux dépenses liées à la perte d’autonomie.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le chantier de la dépendance serait-il enfin remis sur les rails ? Repoussée par les gouvernements successifs en raison de son coût, la création d’une cinquième branche de la Sécurité sociale, pour faire face aux dépenses liées à la perte d’autonomie, est en tout cas en bonne place dans l’agenda gouvernemental.

Deux projets de loi, l’un organique et l’autre ordinaire, relatifs à la dette sociale ont été transmis aux partenaires sociaux mercredi 20 mai. Consultés par Les Echos, les projets de textes (téléchargeables ci-dessous) envisagent d’une part une reprise de dette de la sécurité sociale par la Caisse d’amortissement de la dette sociale (Cades) à hauteur de 136 milliards d’euros, ainsi que la création d’une nouvelle branche de Sécurité sociale.

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Gazette pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La création du «cinquième risque» se concrétise

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement