Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité civile

Comment les sapeurs-pompiers communiquent sur Twitter

Publié le 20/05/2020 • Par Mathilde Elie • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu prévention sécurité, France

reseaux_sociaux_une
rikilo - Fotolia.com
Depuis une dizaine d’années, la communication des services départementaux d'incendie et de secours (Sdis) est davantage orientée vers les réseaux sociaux, notamment Twitter. Un moyen d’informer massivement et rapidement le personnel des centres de secours mais aussi de tisser du lien avec les citoyens. Ces derniers mois, avec la crise liée au Covid-19, cette communication a été davantage axée sur la prévention.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Instagram, Facebook mais surtout Twitter. Les réseaux sociaux semblent être un excellent terrain de jeu pour les services communication des Services départementaux d’incendie et de secours (Sdis). Que ce soit pour relayer des messages institutionnels, opérationnels, d’intervention ou de prévention, ils y trouvent un moyen efficace de communiquer rapidement avec le personnel des Sdis mais aussi l’ensemble de la population.

Bilan de la communication des Sdis du 1er semestre 2020

Bilan de la communication des Sdis du 1er semestre 2020. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Selon les chiffres de Caroline Cornu, géomaticienne qui réalise une étude sur les usages de Twitter par les Sdis depuis 2018, seulement 11 d’entre eux ne disposent pas d’un compte Twitter. « D’une manière générale, on remarque que la nature des messages varie en fonction des départements, explique-t-elle. Par exemple, les Sdis du sud communiquent davantage, et dans une démarche plutôt opérationnelle. C’est vrai notamment pour l’Hérault, le Var et le Gard. Cela est probablement lié aux risques naturels présents dans ces départements et à leur importance en termes de tourisme et de flux. Le Grand Est communique aussi de plus en plus et sur toutes les thématiques. »

 

Bilan de la communication opérationnelle des Sdis du 1er semstre 2020. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Bilan de la communication opérationnelle des Sdis du 1er semestre 2020. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Dans l’Eure (27) par exemple, c’est un autre axe qui est privilégié. « Dans notre département la

Bilan des messages de prévention diffusés par les Sdis au 1er semestre 2020. Cliquez sur l'image pour l'agrandir.

Bilan des messages de prévention diffusés par les Sdis au 1er semestre 2020. Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

communication opérationnelle dépend du préfet, explique le colonel Emmanuel Ducouret, directeur du Sdis. Nous, nous utilisons plutôt les réseaux sociaux pour la communication institutionnelle, toujours sur un ton bienveillant et parfois décalé, dans l’objectif de mieux faire connaître notre mission et de susciter des vocations. L’idée est d’établir un lien via les réseaux sociaux qui font aujourd’hui partie de notre manière de communiquer quotidiennement. » Sur le compte du Sdis 27, plus de 4000 abonnés peuvent ainsi suivre des tutos de formation aux gestes qui sauvent ou sur les risques domestiques.

Pendant la crise, priorité à la prévention

Avec la crise liée au Covid-19, la stratégie de communication des Sdis sur Twitter a changé. « Comparé au trimestre 2019, il y a beaucoup plus de messages de prévention », note Caroline Cornu. Les Sdis ont beaucoup relayé les messages des préfectures, les gestes barrière et les consignes de sécurité. »

« La communication habituelle sur les formations et les spécialités des sapeurs-pompiers a été mise de côté, confirme Nicolas Rousseau, chargé de communication du Sdis 27. Nous avons priorisé la prévention avec l’intention d’être le plus positif possible. Pour cela nous avons notamment créé des rendez-vous spécifiques comme les défis sportifs ou des tutos pour mieux appréhender les mesures sanitaires. »

« Nous avons aussi proposé un concours « dessine nous ta consigne » commun avec la police et la gendarmerie afin de faire participer les enfants. Le but était de pousser les jeunes à discuter avec leurs parents et à estimer leur perception des gestes barrière. » Le Sdis a reçu une centaine de dessins », poursuit Nicolas Rousseau.

Créer du lien et amplifier les messages

Ce type de communication change-t-il les relations entre les pompiers et les citoyens ? Difficile à estimer mais il est certain que les réseaux sociaux sont devenus un outil à part entière pour les Sdis. « Je pense que notre présence est incontournable car nous sommes tous connectés, estime le colonel Frédéric Leguillier, directeur adjoint du Sdis 27. Cela a été encore plus flagrant ces derniers mois. Les réseaux sociaux permettent de fournir une information en continue. »

Autre avantage des réseaux sociaux : l’amplification. « Nos messages sont partagés par les citoyens qui ont ainsi une action positive en touchant leur propre communauté. Nous sommes aussi relayés par d’autres institutions comme le département et cela touche une autre partie de la population. »

Un réseau pour partager les bonnes pratiques

Le réseau Rescom a été créé en 2001 dans l’Eure, parallèlement à la montée en puissance des Sdis. Il permet aux responsables communication des centres de secours d’échanger sur leurs difficultés et leurs bonnes pratiques.

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Comment les sapeurs-pompiers communiquent sur Twitter

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement