logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/679620/coronavirus-la-reforme-de-la-taxe-dhabitation-sur-la-sellette/

[DOSSIER ET APRÈS] FINANCES LOCALES (3/4)
Coronavirus : la réforme de la taxe d’habitation sur la sellette
Pascale Tessier | A la Une finances | Actu experts finances | France | Publié le 19/05/2020 | Mis à jour le 29/07/2020

Actionner le levier fiscal est aux antipodes des préconisations des associations d'élus pour que les collectivités sortent de la crise sans être rincées. Pourtant, elles souhaiteraient un report de la réforme fiscale. Le temps d’y voir plus clair.

Entre dépenses imprévues et absence de recettes, le coronavirus impose aux collectivités des lendemains qui déchantent et des décisions qui tardent. Les associations d’élus jugent « à l’écoute » des ministres qui leur assurent ne rien pouvoir faire sans elles, mais aucune ne s’aventure à prétendre que ses demandes seront retenues pas le gouvernement.

« L’endettement national en prend un sacré coup, mais les conséquences sur la fiscalité ne pourront pas être colossales car la crise impacte aussi les habitants », constate Jean-René Lecerf, président du conseil départemental du Nord (2,6 M hab.) et président de la commission finances de l’assemblée des départements de France (ADF). « Les départements et régions ne seront pas en mesure d’augmenter la pression fiscale, mais en 2015, si ...