Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Santé

Emmanuel Macron annonce les quatre piliers de la réforme de l’hôpital

Publié le 19/05/2020 • Par Catherine Maisonneuve • dans : Actu expert santé social, France

hopital
D.R.
En visite surprise le 15 mai à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, à Paris, le président de la République a promis de revaloriser les soignants et de remettre la logique sanitaire au premier plan. Les quatre piliers de la réforme qu’il a annoncée sont l’attractivité, l’investissement, la gouvernance et le territoire.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Vendredi 15 mai, et après un mea culpa inédit, le président de la République a annoncé le prochain lancement du « Ségur de la santé» qui en l’occurrence serait plutôt le Ségur de l’hôpital – le ministre des Solidarités et de la Santé confirmant au JDD que la concertation démarrerait le 25 mai. Emmanuel Macron a exposé les quatre piliers de sa stratégie de réforme.

Attractivité, investissement, gouvernance, territoires

Premier pilier, l’attractivité – « On va revaloriser les personnels médicaux et paramédicaux » a-t-il déclaré. Il y aura également des passerelles professionnelles pour permettre aux carrières de progresser et des mesures contre la « précarité des débuts de carrière », qui n’est « pas tolérable », a-t-il ajouté. Les 35 heures seront aussi au ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Emmanuel Macron annonce les quatre piliers de la réforme de l’hôpital

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement