Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Trente millions d’euros pour mettre fin à la pollution des navires lors de leurs escales

Environnement

Trente millions d’euros pour mettre fin à la pollution des navires lors de leurs escales

Publié le 28/05/2020 • Par Caroline Garcia • dans : Innovations et Territoires, Régions

marseille-ferries
M. Fouque / AdobeStock
Couper les moteurs Diesel à quai afin d’améliorer la qualité de l’air. Tel est l’objectif de la région Provence - Alpes - Côte d'Azur, qui accompagne les ports et les armateurs.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Pour débarrasser Toulon, Marseille et Nice des fumées qui s’échappent des navires en escale, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur va investir 30 millions d’euros. Première cible, les ferrys qui assurent la traversée vers la Corse.

Ils peuvent passer jusqu’à douze heures amarrés au port. Or, dans les trois villes concernées, les riverains des quais situés en pleine ville se plaignent de la pollution atmosphérique et sonore générée par ces énormes bateaux contraints de laisser tourner leur moteur Diesel en attendant de repartir.

Marseille a donné le la : en 2017, le grand port maritime a équipé ses quais d’installations permettant à La Méridionale, l’une des trois compagnies qui assurent ces liaisons, de brancher au réseau électrique ses navires arrivant au port.

Puissance ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Trente millions d’euros pour mettre fin à la pollution des navires lors de leurs escales

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement