Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Economie circulaire

Réemploi des matériaux routiers : encore du chemin à parcourir

Publié le 20/05/2020 • Par Isabelle Verbaere • dans : France, Innovations et Territoires

matériaux déchets routes
Eiffage
Chaque année, 5 % du réseau routier sont rénovés. Ces travaux d’entretien représentent un gisement potentiel important de matériaux à réemployer. La loi de transition énergétique fixe des objectifs ambitieux de valorisation des matériaux aux maîtres d’ouvrage. Mais des freins techniques compliquent la tâche. Différentes solutions peuvent toutefois répondre aux objectifs de la loi, comme le retraitement en place des chaussées qui économise les ressources naturelles.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Chaque année, 50 000 kilomètres de route sont rénovés. Cela représente 34,5 millions de tonnes de matériaux. La valorisation et le recyclage des déchets produits sont donc un enjeu majeur de l’économie circulaire. Certes, des progrès ont été faits ces dernières années. C’est la conclusion que l’on peut tirer du dernier bilan environnemental de la profession routière, publié par Routes de France. Ainsi, le taux d’agrégats enrobés rabotés qui sont ensuite retraités avant d’être intégrés à un nouvel enrobé est passé de 4,1 % en 2007 à 18,1 % en 2018, mais il plafonne depuis 2016. Quant aux tonnages des matériaux produits par les chantiers et recyclés, ils ont même baissé sur cette période.

Or les maîtres d’ouvrage jouent un rôle essentiel pour faire évoluer les pratiques dans les orientations qu’ils donnent à travers la commande publique et la manière de concevoir leurs projets. Ils sont au pied du mur. Car les objectifs d’utilisation des matériaux alternatifs lors de travaux routiers, fixés par la loi de transition énergétique du 17 août 2015, devaient être atteints en 2020. Elle prévoit, notamment, qu’au moins 20 % en masse des matériaux utilisés dans les couches de surface et au moins 30 % en masse de ceux exploités dans les couches d’assise, lors de chantiers d’entretien et de construction, soient issus de réemploi sur site ou de la valorisation de déchets.

Des objectifs complexes

Toutefois, ces objectifs ne font pas l’objet de mesures coercitives. Heureusement, car il subsiste de nombreux obstacles pour les atteindre. Ils se nichent dans les détails des couches routières ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Réemploi des matériaux routiers : encore du chemin à parcourir

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement