Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Déconfinement

Qui pour faire la chasse aux masques dans les transports publics ?

Publié le 11/05/2020 • Par Nathalie Arensonas • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

Bondy
Wikimédias commons
En attendant la promulgation de la loi prorogeant l’état d’urgence sanitaire, un décret impose déjà le port du masque dans les transports collectifs. Avant de verbaliser, contrôleurs, agents de sûreté et forces de l’ordre font pendant deux jours de la pédagogie et comptent sur le contrôle social pour imposer cette nouvelle manière de voyager.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Vous prenez le bus, le métro, le train avec des chaussures, et bien le masque, ça va devenir la même chose ! », lance Patrick Jeantet, pdg de Keolis, la filiale transport urbain de la SNCF. Réponse imagée sauf que si vous montez dans les transports en commun pieds nus, vous n’encourrez pas une amende de classe 4, soit 135 euros. Le port obligatoire du masque dans les transports collectifs est, avec la distanciation sociale, l’une des mesures phares du plan de déconfinement annoncé le 28 avril par le Premier ministre Edouard Philippe devant l’Assemblée nationale.

Depuis ce lundi 11 mai, toute personne de onze ans et plus se trouvant à bord d’un bus, d’un car, d’un tramway, d’un métro ou d’un train, dans une gare, une station ou à un arrêt de bus est donc passible d’une amende s’il ne ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Qui pour faire la chasse aux masques dans les transports publics ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement