logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/678275/une-ordonnance-pour-soulager-le-secteur-de-la-culture-et-du-sport/

CRISE SANITAIRE
Une ordonnance pour soulager le secteur de la culture et du sport
Léna Jabre | TO parus au JO | Publié le 11/05/2020 | Mis à jour le 12/05/2020

Une ordonnance du 7 mai [1], prise en application de l’article 11 de la loi n° 2020-290 du 23 mars 2020 [2] d’urgence pour faire face à l’épidémie de covid-19, concerne les conditions financières de résolution de certains contrats en cas de force majeure dans les secteurs de la culture et du sport, pour faire face aux risques forts de tension sur leur trésorerie et de défaillance de ces acteurs.

Ainsi, le texte modifie les obligations de certains entrepreneurs du spectacle vivant, organisateurs ou propriétaires des droits d’exploitation d’une manifestation sportive et exploitants d’établissements d’activités physique et sportives pour leur permettre de proposer à leurs clients, pour une période strictement déterminée et limitée dans le temps, un remboursement sous la forme d’une proposition de prestation identique ou équivalente, un avoir valable sur une période adaptée à la nature de la prestation, ne pouvant excéder six mois (pour les contrats d’accès à un établissements d’activités physique et sportives et leurs éventuels services associés), douze mois (pour les contrats d’accès à une ou plusieurs prestations de spectacles vivants) ou dix-huit mois (pour contrats de vente de titres d’accès donnant l’accès à une ou plusieurs manifestations sportives et leurs services associés), dans le but d’équilibrer le soutien aux entreprises et associations des secteurs de la culture et du sport en cette période de crise avec le respect du droit des consommateurs.

REFERENCES


POUR ALLER PLUS LOIN