Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Crise sanitaire

Covid-19 : les agences régionales de santé sous le feu des critiques

Publié le 07/05/2020 • Par Isabelle Jarjaille • dans : France

ehpad-personne-agee-retraite-dependance
Peter Atkins / AdobeStock
Les reproches pleuvent sur la gestion de la crise sanitaire par les agences régionales de santé, qui seraient « déconnectées » des territoires. De nombreuses voix d’élus locaux s’élèvent pour que soit revu le modèle de leur organisation, mis en place il y a seulement dix ans.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

«Face à la crise, l’organisation du ministère de la Santé et des agences régionales de santé [ARS] a explosé en plein vol », estime François Baroin (LR), président de l’Association des maires de France (AMF), auditionné par la délégation aux collectivités territoriales du Sénat, le 16 avril. Comme en écho à la déclaration du député (LREM) de Gironde Benoit Simian dans « Le Parisien », le 9 avril : « Les ARS sont, à l’évidence, non seulement inadaptées à l’urgence sanitaire, mais, en plus, elles ont un vrai pouvoir de nuisance. » « On est complètement abandonnés, regrette Hervé Féron, maire [PS] de Tomblaine [8 900 hab., Meurthe-et-Moselle]. J’ai fait une demande de masques à l’ARS du Grand Est début mars, pour la résidence pour personnes âgées de la commune. J’ai envoyé des emails, et même un SMS au directeur général, je n’ai jamais reçu de réponse ! »

Une tutelle par les préfets ?

Finalement, le maire poste un « coup de gueule » en vidéo sur internet, le 31 mars. L’effet est immédiat. « Le lendemain, j’ai reçu un appel du préfet, puis un email de l’ARS pour m’informer que je pouvais récupérer 200 masques. Quand je suis allé les chercher,

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Covid-19 : les agences régionales de santé sous le feu des critiques

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement