Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Covid 19

Déconfinement : les maires partagés après le plan présenté par Édouard Philippe

Publié le 29/04/2020 • Par Aurélien Hélias • dans : France

maire-illustration
fabien calcavechia
Le 28 avril, le Premier ministre a présenté devant les députés le plan de déconfinement envisagé par le gouvernement. Interrogés par le Courrier des maires, Arnaud Robinet, Denis Thuriot et Philippe Saurel ont trouvé le discours plutôt « rassurant » et « prudent » ; l’un de ces maires restant néanmoins « sur sa faim ». La question de l’ouverture des écoles demeure un point de clivage fort entre les pouvoirs national et locaux, de même que les "brigades de tracing".

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Alors qu’Edouard Philippe doit présenter ce mercredi matin aux associations d’élus locaux le plan de déconfinement, le Premier ministre a-t-il déjà convaincu les édiles qui l’ont écouté hier dévoiler cette stratégie à l’Assemblée nationale ? Pour Arnaud Robinet, maire LR de Reims, le discours du locataire de Matignon a fait mouche : « c’était un discours responsable et résolu » explique-t-il, avant d’ajouter le mot « prudent ». Un qualificatif employé également par Denis Thuriot, maire LREM de Nevers.

Ces élus ont évidemment noté les réserves du Premier ministre quant à une sortie le 11 mai qui devient donc progressive… mais surtout réversible. Philippe Saurel, maire PS de Montpellier reconnaît également que les mots du chef du gouvernement l’ont en partie « rassuré ».

Le triptyque masques, tests et isolement fait consensus

L’édile montpelliérain, chrirurgien-dentiste et à la tête d’une métropole comptant un certain nombre d’industries dans le domaine de la santé, porte pourtant depuis le début de la crise un regard très acéré sur la politique de santé publique menée par le gouvernement. Néanmoins,  il dit avoir apprécié qu’Édouard Philippe insiste sur la montée en charge des tests sérologiques (700 000 par semaine), sur la nécessité d’isoler les malades covid+ mais aussi éclaircisse la place du port du masque dans notre société post-11 mai.

[Lire la suite de l’article sur le site web du Courrier des maires]

Thèmes abordés

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Déconfinement : les maires partagés après le plan présenté par Édouard Philippe

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement