Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Coronavirus

Le financement des transports publics en zone de turbulences (2/2)

Publié le 29/04/2020 • Par Frédéric Ville Romain Gaspar • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

Keolis
Keolis
L'apparition de l'épidémie de Covid-19 pourrait mettre en péril le financement des projets des collectivités en matière de transports en commun lors du prochain mandat. Elles compteront le plus souvent sur la démographie ou une fréquentation en hausse pour atténuer le choc. Non sans quelques économies.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Après les élections municipales, « la dynamique du versement mobilité (VM) ne devait changer qu’à la marge », d’après Claude Faucher, délégué général de l’Union des transports publics et ferroviaires (UTP). Mais l’épidémie de coronavirus est passée par là. Et les conséquences pour cet impôt, anciennement appelé versement transport, pourrait être dramatique. Payé par les entreprises publiques et privées de plus de 11 salariés pour financer les transports en commun, le versement mobilité va subir de plein fouet la crise sanitaire.

  • Covid-19 : Les conséquences sur le financement des budgets transports

Une perte potentielle de 1,4 Mds d’euros selon le Sénat

En 2020 sans le coronavirus, son montant aurait dû s’élever à 9,4 milliards d’euros selon les estimations. Il ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le financement des transports publics en zone de turbulences (2/2)

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement