logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/676520/les-inegalites-se-creusent-quand-il-faut-rester-longtemps-chez-soi/

LOGEMENT
« Les inégalités se creusent quand il faut rester longtemps chez soi »
Rouja Lazarova | France | Publié le 05/05/2020 | Mis à jour le 28/04/2020

Anne Lambert, chercheuse, est responsable de l’unité de recherche « logement, inégalités spatiales et trajectoires » à l’Institut national d’études démographiques (Ined). Selon elle, « non seulement le confinement révèle les inégalités face au logement mais il les amplifie ».

Anne_Lambert [1]

Responsable de l’unité de recherche « logement, inégalités spatiales et trajectoires » à l’Institut national d’études démographiques (Ined), Anne Lambert a longtemps travaillé sur les politiques de soutien à la propriété des catégories de population modestes et leurs effets sur la ségrégation sociospatiale. Elle a également étudié la périurbanisation et les conditions de vie des ménages bénéficiaires de prêts aidés : l’éloignement du centre de la cité et de leur lieu de travail, la gestion du budget domestique, la réorganisation de la vie de famille que cela suppose. Plus récemment, la chercheuse s’est tournée vers les conditions de vie et de travail de salariés exerçant leur activité le soir, la nuit ou le week-end.

Qu’est-ce que le confinement révèle des inégalités face au logement ?

POUR ALLER PLUS LOIN