Chantiers, vélo, déconfinement, déchèteries… toute l’actu de la semaine

Par • Club : Club Techni.Cités

arquiplay77 - Fotolia

Retrouvez l'essentiel de l'actualité du 20 au 24 avril sur les thématiques qui concernent les ingénieurs et les techniciens des collectivités territoriales : vélo, chantiers, écoles, transition écologique...

Cher chantier – Les fédérations professionnelles de travaux publics et l’organisme de prévention du secteur ont établi un « protocole strict » du travail sur les chantiers, raconte macommune.info. La communauté urbaine et la ville de Besançon soutiennent la reprise des travaux sur leur territoire. La région des Hauts-de-France va plus loin avec une charte de bonnes pratiques signée entre l’Union régionale pour l’habitat (URH) et ses partenaires, lit-on dans le Moniteur des BTP. La FFB locale travaille aussi à des fiches de surcoût, actuellement estimés entre 8 et 20%, et à leur répartition entre les différents acteurs.

Energie – La politique énergie et carbone de la France achève un long parcours, avec la publication des décrets relatifs à la Stratégie nationale bas carbone et à la programmation pluriannuelle de l’énergie. Et ce, le jour-même où est publiée par le JDD la lettre du Medef demandant un moratoire sur les réglementations environnementales, se délecte le Journal de l’environnement.

Transitions – Le  Haut conseil pour le Climat, instance créée par le président de la République fin novembre 2018, a livré ses recommandations pour sortir de la crise liée au Covid-19. En substance, il faut sortir des énergies fossiles pour faire face à la crise sanitaire et climatique, et placer la transition écologique et l’égalité sociale au cœur du plan de relance, révèle Le Monde.

Grand paradoxe – Préparer le déconfinement sans disposer des orientations décidées par le gouvernement, c’est la situation délicate des collectivités. Edouard Philippe souhaite pourtant que les élus locaux soient associés à la préparation et à la mise en œuvre du déconfinement. Mais personne ne sait où sont les masques, si les tests de dépistage seront disponibles, ni concrètement comment procéder pour ouvrir les établissements scolaires, synthétise Sud Ouest. De plus, un quart des écoles n’ont pas assez de point d’eau, et les trois quart n’ont pas de gel hydroalcoolique selon un rapport de l’Observatoire national de la sécurité et de l’accessibilité des établissements d’enseignement (ONS) rapporté par Localtis.

La grande reine – Le vélo sera-t-il le véhicule-roi pour se déplacer à partir du 11 mai ? Plusieurs collectivités réfléchissent à démultiplier les pistes cyclables. Le département du Val-de-Marne va créer 40 km de pistes cyclables pour « dédoubler » les transports en commun, rapporte le Parisien. Complémentaires aux 370km déjà existantes, elles seront tracées au sol. Dans un second temps, les aménagements de sécurisation seront réalisés. A Toulouse, les élus envisagent d’élargir les pistes cyclables ou d’en créer de nouvelles, provisoires, indique ActuToulouse.

Réouverture maîtrisée – Les déchèteries étant fermées, les dépôts sauvages de déchets se multiplient, constate le Sived NG dans Var Matin. Et redoute un pic d’affluence au 11 mai. Alors, les agents ont commencé à rouvrir les barrières pour leurs collègues qui collectent les dépôts sauvages de déchets, et réfléchit aux conditions de réouverture au grand public : par village, par zonage, numéro pair ou impair de domicile… ou sur inscription. Dans l’Essonne, note Actu.fr, cinq déchèteries ouvrent quant à elle leurs portes aux déchets des professionnels – sous réserve d’une carte d’accès spécifique.

A l’arrêt – La nouvelle route du littoral, à la Réunion, n’en finit  pas d’accumuler les déboires. Une nouvelle fois, le chantier est retardé par une ordonnance en référé concernant l’exploitation d’une carrière destinée à alimenter le chantier, rapporte Bati actu. Le tribunal avait d’ailleurs souligné « l’absence d’une réelle réflexion sur les moyens d’approvisionnement à mettre en œuvre pour réaliser la partie digue de l’ouvrage". Il n’y a pas cependant de suspension du projet.

Et aussi…

L’association nationale pour la protection du ciel et de l’environnement nocturne (ANPCEN) a mis une lettre-type à la disposition des citoyens qui veulent interpeller leurs élus sur la pertinence d’un éclairage public quand les rues sont désertes, indique Localtis.

La France et l’Allemagne rejoignent l’appel d’autres pays européens pour une reprise post-Covid-19 verte, note Actu Economie.

Y a-t-il des traces de coronavirus dans l’eau de Paris ? Oui mais pas dans l’eau potable, explique 20 minutes.

 

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Stationnement : le prix à payer

    Une étude de l'application PayByPhone a établi que Paris présentait le prix de stationnement le plus élevé de France. Le forfait post-stationnement le plus cher revient, lui, à la métropole lyonnaise. ...

  • Le Grand Narbonne expérimente l’urbanisme pluvial

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés à ces thématiques ...

  • Règles de la voie publique et panneaux d’affichage des permis de construire

    Alors que la réglementation des panneaux sur la voie publique peut aboutir à leur interdiction, le panneau d’affichage des permis de construire présente une particularité toute singulière : il est imposé par la loi. L’objet de cette fiche est d’en ...

  • À Lille, la Fabrique des quartiers lutte contre l’habitat indigne

    Les maires élus pour une nouvelle mandature de 6 ans seront confrontés aux enjeux de l’organisation de leur ville ou commune et de considérations environnementales. Cet été nous vous proposons de (re)lire des articles de Techni.Cités liés à ces thématiques ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP