Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Déchets

Sapeurs-pompiers : comment le SDIS de l’Indre recycle les uniformes

Publié le 27/04/2020 • Par Coline Léger • dans : Actu prévention sécurité, Innovations et Territoires, Régions, Retour sur expérience prévention-sécurité

Pompiers SDIS 01
Sdis01
Plutôt que d’être jetées, les tenues des sapeurs-pompiers de l'Indre sont transformées en panneaux isolants dont sont équipées les casernes.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

[Sdis de l’Indre, 222 220 hab.] Avec des uniformes changés tous les ans, les 250 000 sapeurs-pompiers français jettent plus de 350 tonnes de déchets textiles par an. Leurs tenues de service et d’intervention, également appelées tenues F1, servent aux missions de secours aux personnes, et non à la lutte contre les incendies. Conçues en viscose polyamide, fibre résistant au feu, elles sont difficiles à incinérer : la plupart d’entre elles finissent donc à l’enfouissement.

Paul Malassigné, chef de groupement technique, logistique et du patrimoine au Sdis de l’Indre, en prend conscience en 2016, lors du renouvellement des uniformes lancé pour les Sdis de la région Centre. « Ce n’était pas satisfaisant », se souvient-il. Il cherche alors une alternative pour donner une seconde vie à ces textiles aux propriétés ignifuges. Sa rencontre avec Jean-Christophe Minot, PDG de l’aéroport de Lille-Lesquin, lui apporte la solution. Issu d’une famille de recycleurs, ce dernier accepte de transformer les vêtements en matériau d’isolation au sein de la société Minot recyclage. Pour la collecte, Paul Malassigné fait appel au Relais, entreprise d’économie sociale et solidaire, via la société Grassi. Des bennes sont disposées à cet effet dans les Sdis.

Isolation phonique et thermique

Reste une question : que faire de l’isolant obtenu ? Décision est prise de le tester dans les casernes. Des faux plafonds de chambre de garde en sont d’abord équipés, puis une salle de cours et un vestiaire de jeunes sapeurs-pompiers.

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Sapeurs-pompiers : comment le SDIS de l’Indre recycle les uniformes

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement