Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Mobilités

Transports publics : « Il y a un enjeu de sécurisation des contrats »

Publié le 15/04/2020 • Par Arnaud Garrigues • dans : Actu experts finances, actus experts technique, France

mandelli 4
Didier Mandelli
Pour faire face à la crise sanitaire, la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable du Sénat a nommé une série de référents sur les différents secteurs qu’elle couvre habituellement. Didier Mandelli, sénateur (LR) de Vendée et ancien rapporteur du projet de loi d’orientation sur les mobilités, s’est naturellement vu confier le secteur des transports et de la logistique. Il répond à La Gazette sur les impacts de la crise sanitaire sur les services locaux de transports, et notamment sur les aspects économiques.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Quel est le niveau de fonctionnement actuel des transports publics ?

La fréquentation est en baisse de 93% dans le transport de voyageurs, hors SNCF et RATP qui eux font face à des baisses de 85 à 90%. Dans l’aérien il n’y a plus que 18 vols là où avant on en avait 1000 … Dans les territoires, il existe beaucoup d’entreprises régionales de transport, souvent familiales, qui sont très impactées. Elles sont souvent organisées autour d’activités très complémentaires, entre les transports de scolaires, les liaisons interurbaines (cars Macron), ceux pour des associations sportives, des clubs de 3e âge, … Elles ont fait appel à 96% au dispositif de chômage partiel ; certaines ont aussi eu recours aux prêts garantis par l’Etat et au report des charges. Mais elles ont aussi à assumer des ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Transports publics : « Il y a un enjeu de sécurisation des contrats »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement